Un SAXV dominateur

  • Un SAXV dominateur
    Un SAXV dominateur
Publié le , mis à jour

Rapidement menés au score, les Charentais ont réagi de la plus belle des façons en seconde période. Jamais ils n’ont donné la possibilité aux Aurillacois de revenir dans la partie (25-10).

Le match

Pas de round d’observation dans cette rencontre. Dès le coup d’envoi, Aurillac bénéficiait d’une touche. Le ballon était gagné et voyageait jusqu’à l’aile opposée pour terminer dans les bras de Bouyssou qui aplatissait. Segonds transformait (0-7, 2'). Mais à domicile, les Charentais ne lâchent rien. Ils poussaient et mettaient les Cantaliens à la faute. Méret passait la pénalité (3-7, 5'). Segonds lui répondait cinq minutes plus tard (3-10, 10'). Mais les charentais reprenaient leur marche en avant et envoyaient du jeu. Les cantaliens se mettaient à la faute et Méret (100% ce soir) ne se faisait pas prier pour passer deux pénalités supplémentaires (24' et 30'). 9-10 à la pause, tout restait à faire dans cette rencontre où les deux formations proposaient du jeu.
Mais en seconde période les Charentais allaient définitivement prendre le jeu à leur compte et mettre les Aurillacois sur le reculoir. À tel point que les visiteurs n’inscrivirent aucun point lors de cette seconde période. C’est d’abord Méret, excellent ce soir qui allait permettre aux Charentais de prendre le score peut à petit. Avec trois pénalités (46', 52' et 59') il permettait aux siens de mener 18-10 (59ème). Et puis les Cantaliens se retrouvaient à quatorze après le carton jaune infligé à leur capitaine Romain Briatte. Ce dont profitèrent aussitôt les angoumoisins pour inscrire un superbe essai par Caneda à la conclusion d’un superbe mouvements collectif et transformé par Méret pour tuer le match. 25-10, score final d’une rencontre plaisante et dans laquelle le SAXV a eu la main mise tout au long de la seconde période. Aurillac a bien tenté de réduire le score dans les derniers instants mais la défense charentaise s’est montrée une fois de plus intraitable.

Le fait du match

Le carton jaune infligé au capitaine aurillacois Romain Briatte. Laissant ses partenaires à quatorze alors que ceux-ci étaient déjà dominés, les charentais allaient en profiter pour inscrire un essai et tuer le match.

L’action du match

L’essai charentais inscrit par Lucas Martin Caneda. Après plusieurs temps de jeu et un ballon qui vivait, ce dernier finissait dans les bras de l’ailier charentais qui aplatissait en coin. Cette action asseyait définitivement la supériorité charentaise notamment lors de la deuxième mi-temps.

Les meilleurs

Au SAXV : Nicolas, Kruger, Le Guen, Laulhé, Méret, Mau, Caneda, Sitauti
À Aurillac : Hezard, Bouse, Lilomaiava, Maninoa, Roussel

Par Jean-François Chrétien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?