Pau joue un mauvais tour à Agen

  • © AFP
    © AFP
Publié le

La Section paloise s'impose à Armandie (20-14) et s'arroge son premier succès à l'extérieur de la saison. Les Agenais plongent eux dans le doute puisqu'ils s'inclinent pour la deuxième fois de la saison sur leurs terres.

LE MATCH

Face à une équipe jugée moins redoutable que La Rochelle, et après la défaite concédée la semaine passée, Agen avait un impératif de victoire. Las, face à Pau, les Lot-et-Garonnais ont livré une première mi-temps difficile. Les Béarnais, qui avaient opéré neuf changements pour ce match, n'ont pas dérogé à leur style de jeu fait de vitesse, de technicité et d'évitements, incarnés par la paire de centres Vatubua – Smith. Contraints de défendre, forts dès les premières minutes de la rencontre face à l'envie agenaise de Facundo Bosch et de ses coéquipiers, ils se sont montrés opportunistes pour ne pas encaisser de points et au contraire en marquer. Ainsi, sur un renvoi agenais, Malié gagnait son duel, pour transmettre à Vatubua qui jouait parfaitement le deux contre un. L'ailier néo-zélandais Frank Halai n'avait plus qu'à plonger en terre promise. Slade transformait et Pau prenait l'avantage (0-7).

Un premier tournant se produisait avec un carton jaune attribué à Ramsay à la 24e pour un plaquage haut sur Marchois. Agen se refaisait la cerise à la faveur de l'infériorité numérique de la Section. Une minute plus tard les Béarnais perdaient leur ouvreur, l'ancien All Black Colin Slade, touché à l'épaule sur un plaquage de Qera. Après plusieurs temps de jeu, Abadie voyait le décalage proche de la ligne d'en-but et renversait pour Tilsley qui transmettait après contact à Bosch. Mieres transformait et faisait revenir les siens à égalité (7-7). Le reste de la mi-temps se résumait à quelques fautes de main et trois nouveaux points rajoutés par Pau après la sirène (7-10) pour une faute sur un maul.

Au retour des vestiaires Agen ne parvenait pas à tenir son indiscipline (trois fois pénalisés en dix minutes). Il fallait un changement de charnière du côté des Bleu et Blanc pour parvenir à créer du danger dans le camp palois. Avec Januarie et McIntyre à la baguette, le SUALG n'avait pas dit son dernier mot. Jake McIntyre s'écroulait derrière l'en-but après une belle charge à la 59e et transformait sa réalisation (14-10). De quoi réveiller les ardeurs paloises, malgré un nouveau grattage important à la 66e de McIntyre. Les Agenais se faisaient pourtant piéger avec une relance brutale de Pau sur les extérieurs à la 69e et un essai de Tutaia sous les poteaux accordé après arbitrage vidéo (14-17). Les Béarnais rajoutaient même trois points après qu'Agen se soit fait sanctionner en mêlée fermée et un écroulement de Joly à la 73e minute (14-20). Les dernières minutes irrespirables se résumaient à un forcing agenais de la ligne d'en-but paloise. Une séquence incroyable de plus de cinq minutes avec un ballon finalement subtilisé par le deuxième ligne Tutaia et une très précieuse victoire de Pau à Armandie. Les Agenais ne peuvent même pas se consoler cette fois-ci du point de bonus défensif.

L'HOMME DU MATCH : MASALOSALO TUTAIA

Son entrée à la mi-temps aura eu le mérite de dynamiser le huit de devant palois. Par ses charges dévastatrices,  intercalé dans la ligne de trois-quarts ou au près et son essai à la 69e, le Samoan aura contribué au succès des siens. Il arrache même un précieux ballon dans le ruck à la 85e. 

LE TOURNANT DU MATCH : LA TOUCHE NON TROUVÉE DE MCINTYRE À LA 76E

Alors qu'Agen était en position de jouer la gagne par un essai transformé, l'ouvreur Jake McIntyre ne trouve pas la touche dans les 22 palois et la gonfle termine en ballon mort. La dernière cartouche de fin de rencontre ne changera rien, les Palois arc-boutés sur leur ligne ne cédaient pas.

L'ESSAI DU MATCH : CELUI DE TUTAIA À LA 69E

Le ballon est agenais et le demi de mêlée Januarie cherche à inverser la pression avec un jeu au pied, Malié est impeccable et amorce la relance paloise sur les extérieurs. Smith est repris dans les 30 mètres agenais, les Palois enchaînent dans l'axe. Le pilier Malik Hamadache en bout de ligne perce sur près de vingt mètres, il est stoppé dans les 22. Le ballon va vite jusqu'à Fajardo qui sert le deuxième ligne palois Tutaia qui tombe sous les perches. Après arbitrage vidéo, l'essai est accordé.

LES MEILLEURS

À Agen : Bosch, De Marco, Erbani, Qera, Januarie.

À Pau : Gunther, Tomas, Fajardo, Halai, Vatubua, Smith, Malié.

Par Enzo DIAZ

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?