Béziers a mis les barbelés

  • Béziers a mis les barbelés
    Béziers a mis les barbelés
Publié le

Grâce à une défense sans faille et beaucoup d'engagement, les Biterrois n'ont pas flanché face à l'ogre catalan. Ils s'imposent à domicile 21-8.

LE RESUME

Loin d'être impressionnés par la meilleure attaque et meilleure défense du championnat, et alors qu'ils restaient sur trois défaites consécutives face à l'USAP, les Biterrois, ont réussi à pousser les Perpignanais dans leurs retranchements. Les premiers temps de jeu étaient pourtant en faveur de l'USAP qui prenait le dessus en mêlée fermée, puis dans le jeu avec une action dangereuse dès la 5e minute. Mais c'est Béziers qui marquera finalement le premier essai au bout d'une course folle (voir l'essai du match). Les Perpignanais étaient cueillis à froid dès la 7e minute et n'arrivaient plus à imposer leur jeu. Cela se traduisait par de nombreuses mauvaises passes, malgré de l'agressivité offensive. Chaque erreur était fatale face à des Biterrois très conquérants. Les Héraultais parvenaient même à inscrire un deuxième essai grâce à leur demi de mêlée Julien Blanc après un ballon porté. Réaction directe de l'USAP. Sans succès... Les Catalans restaient muets à la mi-temps (18-0).

Il fallait donc attendre le second acte et l'appui du vent pour que les Catalans débloquent leur compteur. Dans les 22 biterrois, Mafi raffûtait, servait Selponi qui décalait sur Farnoux pour inscrire le premier essai perpignanais. On retrouvait alors l'USAP des dernières semaines et la technique irréprochable de ses trois-quarts. La seconde mi-temps fut exclusivement sous domination catalane, mais les Biterrois ont livré une très grosse défense, laissant les Perpignanais sur leur faim. Seule ombre au tableau : les deux n°6 de chaque équipe, Jean-Baptiste Barrère et Sione Tau, quittaient le terrain sur carton rouge, suite à une générale déclenchée dans les 22 mètres biterrois. Dommage pour une rencontre qui s'était pourtant déroulée sans accroche.

L'ESSAI DU MATCH : Touizni à la 7ème minute

Après une chandelle du demi d'ouverture perpignanais, le ballon est récupéré par les Biterrois. Julien Blanc tape le ballon au pied et essaye de le récupérer avant d'aplatir, mais ne le contrôle pas. S'en suit une série de jongles sans commettre d'en-avant. Le ballon est finalement transmis à Touizni qui conclut dans l'en-but.

L'HOMME DU MATCH : Julien Blanc

Le demi de mêlée de Béziers a effectué une première mi-temps parfaite. Leader de cette équipe biterroise, il a animé les actions offensives et a enchaîné les mouvements techniques tout en produisant du jeu au pied de qualité. Il a même inscrit le deuxième essai du match, suite à un ballon porté. Polyvalent, il a fini même la rencontre à l'aile à la place de Touizni.

LES MEILLEURS

À Béziers : Marie, Barrère, Blanc, Touizni, Porical

À Perpignan : Selponi, Acebes, Torfs

 

Par Eline ERZILBENGOA

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?