Marssac et Brensol : les chers voisins

  • Marssac et Brensol : les chers voisins Marssac et Brensol : les chers voisins
    Marssac et Brensol : les chers voisins
Publié le , mis à jour

Le club marssacois vient en aide à son voisin brensol qui doit déclarer « forfait général » par manque d’effectif. Cette entente devrait déboucher sur une fusion pour la saison prochaine.

Face aux grandes difficultés rencontrées par le Brens olympique, contraint de déclarer « forfait général » car il ne comptait qu’une dizaine de joueurs séniors au moment de débuter cette saison 2017-2018, le club de Marssac-sur-Tarn a ouvert les bras à son voisin. Jean-Pierre Pujol, président de Marssac, a accueilli dans son équipe les joueurs brensols qui auraient été contraints de mettre un terme à leur saison avant même qu’elle n’ait commencée. Son épouse Véronique, secrétaire du club de Marssac, a abattu un énorme travail administratif pour que les nouveaux joueurs puissent intégrer leur nouvelle équipe dans les plus brefs délais. Grâce à la réactivité des présidents du comités du Tarn et de Midi-Pyrénées, tous ont pu jouer hier, dimanche, pour la réception de Lacaune ! Un sacré tour de force.

De l’entente à la fusion

Cette « entente » devrait déboucher à terme sur une fusion pure et simple des deux entités. Jean-Pierre Pujol est bien conscient des difficultés des « petits » clubs de village et voit ce rapprochement comme une très bonne chose. « C’est une relation gagnant-gagnant. Nous n’avions qu’une trentaine de joueurs séniors à Marssac. Avec l’apport des Brensols, nous compterons une quarantaine de licenciés et cela nous permettra de voir la saison beaucoup plus sereinement ! » En plus de gérer leur saison sportive, les Marssacois et les Brensols vont désormais devoir s’occuper de terminer les démarches de la fusion afin que celle-ci soit effective dès la saison prochaine. « Cela ne se fera pas tout seul, reprend le jovial président Pujol. Il faut que les deux clubs organisent chacun de leur côté une Assemblée générale, avant que la nouvelle entité ne puisse faire la sienne. Ensuite, il faudra déposer les statuts. » Selon les première rumeurs, le nouveau club devrait porter le nom de « XV du Pastel ». Des bruits que Jean-Pierre Pujol ne confirme pas, assurant que la dénomination officielle serait décidée en réunion, après concertation. Cette affaire met en lumière deux choses importantes : les difficultés croissantes rencontrées par les clubs amateurs pour aligner des effectifs assez conséquents en nombre mais aussi l’entraide qu’il peut y avoir entre ces clubs. Pour beaucoup d’entre eux, le salut passera par la communication et l’accueil de l’autre. Comme ont su le faire Marssacois et Brensols.

Par David BOURNIQUEL

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?