Toulouse sur sa lancée

  • Toulouse sur sa lancée
    Toulouse sur sa lancée
Publié le , mis à jour

Le Stade toulousain enchaîne une troisième victoire d'affilée malgré des conditions climatiques difficiles. Les Rouge et Noir s'imposent confortablement 30-10 face à Agen sans bonus offensif toutefois.

Résumé du match

Avec de nombreux changements dans son XV de départ par rapport à la défaite à domicile la semaine précédente face à Pau, Agen avait décidé de faire confiance à sa jeunesse et à des joueurs en quête de temps de jeu. Et les Lot-et-Garonnais auxquels il était promis l'enfer face aux rivaux Haut-Garonnais n'ont pas démérité lors du premier acte encaissant un seul essai à la 39ème par Gaël Fickou, l'homme en forme et le plus gros danger côté toulousain. À part ça ? De nombreuses fautes de main des deux côtés et une incapacité chronique à mettre de la vitesse. La possession du ballon était clairement toulousaine mais les Rouge et Noir n'arrivaient pas à prendre en défaut la bonne défense agenaise. Ils s'en remettaient à Thomas Ramos pour prendre l'avantage. Ce dernier réussissait deux pénalités à la 8ème et à la 31ème minute. Abadie lui répondait à la 36ème. La première mi-temps aura permis de voir l'entrée en jeu de Romain Ntamack, le joueur de 18 ans inscrit sur la liste Elite et auteur de sa première feuille de la saison. Le fils de l'ancienne gloire toulousaine Emile Ntamack n'est pas passé loin de marquer sur son premier ballon, échouant à quelques mètres de la ligne. Avec un score de 13-3 à la mi-temps en leur faveur, les Toulousains n'étaient pas vraiment inquiétés malgré une belle occasion de Nakosi à la 35ème.

Au retour des vestiaires, les Toulousains dominaient toujours autant les débats et Agen se retrouvait en difficulté par la faute d'un jeu au pied défaillant. Abadie et Mieres étant peu en verve de ce côté. Ramos rajoutait trois nouveaux points à la 48ème minute (16-3). Le SUALG craquait vingt minutes plus tard avec un groupé pénétrant qui allait derrière l'en-but et un essai de pénalité accordé par M.Dufort (23-3). L'indiscipline lot-et-garonnaise, notamment un mauvais geste de Béthune sur Fritz était préjudiciable. L'essai pour l'honneur de Tufele et qui adoucissait un peu la note à la 73ème ne changerait rien (23-10). Toulouse dominateur de bout en bout inscrivait un troisième essai par Kolbe à la 79ème que transformait Romain Ntamack (30-10). Agen, joueur jusqu'au bout n'arrivait pas à inscrire un nouvel essai. Toulouse n'arrivait pas à aller chercher le bonus offensif malgré six minutes d'arrêt de jeu.

 

Le fait du match : le jeu au pied défaillant côté Agen

Des sorties de camps hasardeuses, des coups de pied directement en touche à l'image de celui de Lamoulie à la 75ème, on ne peut pas vraiment dire que les Lot-et-Garonnais ont été performants dans ce secteur de jeu. De quoi se mettre la pression constamment face à des Toulousains qui ont su en tirer partie.

 

L'homme du match : Gaël Fickou

Auteur du premier essai des siens avant la mi-temps, tranchant dans ses initiatives et ses prises d'intervalle, propre sous les ballons hauts, l'international français a encore livré une belle prestation au centre pour sa deuxième titularisation de la saison. Il aurait pu inscrire un deuxième essai à la 79ème mais Kolbe s'en chargera finalement. Déjà indispensable.

 

 

Les meilleurs :

à Toulouse : Tekori , Axtens, Galan, Fritz, Médard.

à Agen : Béthune, Miquel, Laporte

 

Par Enzo Diaz

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?