La Rochelle au forceps

  • La Rochelle au forceps
    La Rochelle au forceps
Publié le , mis à jour

Dans un match fermé ou les défenses ont pris le pas sur les attaques, c'est La Rochelle qui l'emporte face au Racing 92. Score final 16-9 en faveur des Maritimes qui préservent leur invincibilité à domicile. Défaits d'une courte tête à Clermont, les Racingmen s'inclinent une fois de plus les armes à la main.

Le match

Défaits la semaine dernière, le Racing 92 et La Rochelle se devaient de retrouver une dynamique positive. Des attentes communes qui ont débouché sur un éternel round d'observation, jamais banal à Marcel-Deflandre. Toujours désireux de se déployer au large, les Rochelais se sont heurtés à la solidité défensive francilienne. Balès et Machenaud ont ainsi assuré le spectacle aux pieds tout au long du match, bien supplées par Sinzelle. De retour sur l'aile rochelaise, l'ancien parisien provoqua l'une des rares étincelles du match, débouchant sur l'essai de Rattez (32e ). Les locaux tournent alors à 13-6 à la mi-temps. Deflandre ne le sait pas encore mais il n'aura plus l'occasion de se soulever. Qu'importe, le public aura parfaitement joué son rôle, aidant les locaux à préserver le score final. Victoire 16-9, et puis c'est tout !

L'homme du match

À guichets fermés pour la 24ème fois d'affilée, Marcel-Deflandre a parfaitement joué son rôle de seizième homme. Poussés dans leurs derniers retranchements en seconde mi-temps, les hommes de Collazo ont bénéficié du soutien de leur inconditionnel public. Une prestation XXL pour une victoire qui compte !

Les meilleurs

 À La Rochelle : Vito, Sinzelle Au Racing 92 : Nakarawa, Johnston

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?