La Valette : ambitions à la hausse

Après une saison difficile, les Varoises de La Valette mettent le cap à l’ouest et visent une place dans les quatre premières de leur poule.

Habituées à remonter le Rhône à contre courant pour se mesurer à des équipes de Drôme-Ardèche, du Lyonnais, ou des Alpes, les Valettoises mettent le cap à l’ouest cette saison. Et ce dépaysement n’est pas pour leur déplaire. En tout cas, il n’a pas d’incidence sur les résultats. Au contraire, en difficulté la saison dernière, après avoir perdu quelques joueuses cadres, l’équipe a bien débuté. Après une victoire initiale contre Tarbes (12-8) après avoir vite menée 12 à 0 et avoir baissé de pieds, les joueuses de Cyril Dauga et Pascal Bazani ont tenu la dragée haute à Bordeaux sur son terrain (14-16). « C’est un bon résultat, juge le deuxième. Si c’est le haut du tableau, nous avons les moyens de terminer dans les quatre premiers. Après une saison de transition, nous nous sommes un peu renforcés. Nous ne voulons pas sauter les étapes mais nous pouvons être assez ambitieux et viser les quatre premières places, synonymes de Top 16. »

pérenniser les performances

Outre une équipe qui a gagné en expérience, le staff peut s’appuyer sur le concours de deux trois-quarts Aixoises. La formation interne commence également à porter ses fruits, avec les promotions, entre autres, de la centre, Carla Bazani, de la demi de mêlée, Manon Garione ou de la pilière, Laura Adamovic. Sans oublier que la saison prochaine, d’autres éléments auront grandi, comme Charlotte Escudero, retenu en moins de 18 ans avec l’équipe de France à VII. Il faudrait juste arriver à pérenniser cette formation par des structures scolaires adaptés pour permettre aux joueuses. Ce serait sûrement un des meilleurs moyens de pérenniser les performances d’une équipe aux ambitions rehaussés.

Par Sébastien Fiatte