Les Blues font déchanter Lyon

  • Les Blues font déchanter Lyon
    Les Blues font déchanter Lyon
Publié le , mis à jour

Considérablement rajeuni, le Lou a payé pour apprendre à Cardiff (29-19), la faute notamment à une première période bien trop approximative.

Le match

Venue pour parfaire son apprentissage, la jeune garde lyonnaise en a cher payé la taxe à Cardiff. Au point d’encaisser un véritable cyclone en première période, matérialisé par deux essais du deuxième ligne Earle et du demi de mêlée Williams qui ont conduit le Lou à rejoindre les vestiaires avec 14 points de retard. Un véritable récital des Gallois synonyme de bonus offensif obtenu dès l’heure de jeu après les essais du flanker Cook et du centre Lee-Lo, qui coïncida avec la logique baisse de régime des Blues. Une chute de tension qui permit aux Lyonnais de sauver l’honneur en fin de match par trois essais de Bruni, Barassi et Tuva après un joli baroud d’honneur. Insuffisant toutefois pour décrocher un, voire deux points de bonus qui auraient pu sembler accessibles à condition de perdre moins de ballons...

L’info

Après Carl Fearns touché au genou la semaine dernière à Agen et dont la saison est probablement terminée, le Lou a sans doute perdu un nouveau joueur de longs mois. Évacué du terrain à la 21e minute, le pilier droit Richard Choirat semblait souffrir d’une rupture du biceps du bras gauche.

La stat

Treize ballons perdus au contact et dans les rucks en première mi-temps ! Voilà bien un chiffre qui situe à peu près l’énorme déchet lyonnais sur la pelouse de l’Arms Park, auquel il convient d’ajouter la bagatelle de sept pénalités concédées. Difficile dans ces circonstances d’aller chercher un résultat à l’extérieur, malgré toute la bonne volonté du monde...

L’homme

Si l’on vante souvent l’extraordinaire réservoir français au poste de demi de mêlée, celui des Gallois n’est pas mal non plus. La perfomance de Lloyd Williams à Cardiff l’a encore démontré… Le numéro 9 aux 28 sélections (dont 22 comme remplaçant…) a en effet rayonné sur la partie, accélérant sans cesse le mouvement pour les siens jusqu’à étouffer les Lyonnais. Un jli numéro d’animateur conclu par un pur essai de demi de mêlée, au soutien de son arrière Morgan après un joli mouvement collectif.

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?