Montauban en tremblant !

  • Montauban en tremblant !
    Montauban en tremblant !
Publié le / Mis à jour le

Montauban s'est fait très peur mais conserve son invincibilité à Sapiac ! C'est Amédée Domenech qui a libéré l'USM à la 78e minute, alors que son équipe était menée 27-23.

Résumé

Match agréable et dynamique à Sapiac. Du jeu, du mouvement, de belles actions bien menées entre deux équipes désireuses de produire un rugby intéressant. Les Biterrois, peut-être inspirés par l'excellent résultat de Nevers jeudi soir (victoire à Colomiers), ne sont pas venus à Sapiac en victimes expiatoires malgré l'absence d'un grand nombre de leurs prétendus titulaires. La classe-biberon alignée dans le Tarn-et-Garonne a fait mieux que résister au leader montalbanais, qui a dû attendre une inspiration du demi de mêlée Jérémy Chaput après la demi-heure de jeu pour prendre le score et se donner un peu d'air. Sauf qu'il était dit que Béziers allait jouer son rôle de poil à gratter jusqu'au bout de la nuit sapiacaine : une entame de deuxième mi-temps tonitruante (lire par ailleurs) plaçait l'ASBH en tête (27-20). S'en suivait une fin de match haletante, où Montauban pilonnait la ligne biterroise en double supériorité numérique ! À 13 contre 15 puis à 14 contre 15, Béziers finissait par craquer à la 78e sur un essai d'Amédée Domenech ! 30-27, score final !

Le tournant

L'entame de deuxième mi-temps tonitruante de Béziers. Alors que Montauban semblait avoir pris le meilleur sur son adversaire, Béziers mettait un terrible coup de collier. C'est d'abord Jonathan Best (45e) qui permettait aux siens d'égaliser à 20 partout, avant que Elijah Niko ne donne sept point d'avance à Béziers sur un contre terrible, conclut 80 mètres plus loin, à la course, dans l'en-but de Montauban (27-20, 51e). Juste avant ces deux essais, Lachie Munro avait lancé le retour fou de Béziers en inscrivant une pénalité sur la dernière action de la première mi-temps. En l'espace de 10 minutes, Montauban venait d'encaisser 17 points sans en marquer. Sapiac ne s'en relèverait pas.

L'homme

Julien Blanc. Le demi de mêlée de l'ASBH passé par Brive et Oyonnax a livré une prestation très intéressante. Collé au ballon, très rapide, doté d'une excellente passe et doué pour jouer dans la ligne (on ne compte plus ses courses chaloupées dans le cœur de la défense de Montauban), le fils d'Eric Blanc a pesé sur la rencontre. C'est lui qui a déchiré la défense pour offrir l'essai à Jonathan Best, permettant à l'ASBH de revenir à 20-20. À 25 ans, il a déjà disputé sept matchs cette saison, dont cinq en qualité de titulaire, pour quatre essais inscrits. Bon sang ne saurait mentir !

L'essai

Le deuxième essai montalbanais, œuvre de Jérémy Chaput. À 10-10 à la demi-heure de jeu, Béziers fait mieux que résister à des Sapiacains qui peinent à installer leur jeu. Jusqu'à une inspiration géniale de Jérémy Chaput -peu sûr de lui jusqu'alors- qui, derrière une belle mêlée bien stable à l'entrée du camp biterrois, a démarré pour marquer en solitaire. Une réalisation qui permettait aux locaux de prendre pour la première fois de la partie un semblant d'ascendant sur leur adversaire.

Les meilleurs

À Montauban : Mathy, Engelbrech, Domenech, Tupuola
À Béziers : Blanc, Niko, Peyras-Loustalet

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir