• Reconstruire
    Reconstruire
Publié le / Modifié le
Fédérale 1

Reconstruire

Bourg-en-bresse - En Fédérale 1, les Violettes Bressanes sont assurées de se maintenir et visent la qualification avec un groupe en reconstruction.

Comme c’est le cas depuis plusieurs saisons, les Violettes Bressanes doivent remettre leur ouvrage sur le métier et ont entrepris de reconstruire une équipe en début de saison. Avec le départ de trois joueuses au Lou, en Armelle-Auclair, et l’arrêt de trois autres, entre contraintes professionnelles et grossesse, les Burgiennes doivent composer sans plusieurs joueuses cadres de la saison dernière. « Avec le forfait général de Marseille, nous sommes sûres d’être maintenues, souffle la présidente, Viviane Berodier. Tous les clubs sont en souffrance, à part les gros clubs, qui ont parfois plus de cent filles, dont beaucoup ne jouent même pas… Ils feraient mieux de faire des tests au préalable. » À Bourg, il n’y a pas non plus de sélections à l’entrée. L’entraîneur, Éric Goubel, seul la saison dernière, sera épaulé cette saison par Laurent Chambard (trois-quarts) et le préparateur physique, Max Tavernier, pour aider les débutantes à acquérir les bases, et plusieurs joueuses qui évoluaient à VII la saison dernière à faire la transition et à s’adapter au jeu à XV.

Un entraîneur optimiste

En déplacement à Saint-Mandrier hier, avant de recevoir Montpellier début novembre, l’entraîneur s’attend à connaître du retard à l’allumage mais reste résolument optimiste. « Cela se passe bien avec le staff, et l’état d’esprit du groupe est très bon, plaide-t-il. Il y a une bonne cohésion et j’ai vu des choses prometteuses. Si nous arrivons à mettre notre jeu en place, nous avons les moyens de viser une qualification pour les phases finales en fin de saison. »

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir