"Le rugby professionnel a déteint"

  • "Le rugby professionnel a déteint"
    "Le rugby professionnel a déteint"
Publié le , mis à jour

Jacques Larrose - L’ex-grand dirigeant est un sage. De son poste d’observation de Puilboreau (Fédérale 2), il pose sur l’évolution du rugby un regard acéré. Interpellant.

Pouvez-vous nous retracer votre parcours ? Je suis issu de Lavardac en Lot-et-Garonne, et du rugby à 13. En 52, lors de mon service militaire à Bordeaux j’ai été « vendu » à La Rochelle. C’était ça ou une affectation lointaine. J’ai joué en équipe première jusqu’en 65, je suis ensuite devenu dirigeant, puis président du Stade Rochelais de 79 à 86. J’étais également président du comité Poitou...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?