Bayonne retrouve des couleurs

  • Bayonne retrouve des couleurs
    Bayonne retrouve des couleurs
Publié le / Mis à jour le

Après une triste première période, l’Aviron a déroulé pour s’imposer largement face à Angoulême 41-12.

Bayonne, qui n’a plus gagné à domicile depuis le 8 septembre, devait se rassurer après deux défaites consécutives, dont celle dans le derby basque deux semaines auparavant. Pourtant, les premières minutes de la rencontre n’allaient pas mettre les basques dans des conditions optimales. Après un ballon perdu sur le coup d’envoi, les visiteurs étaient à deux doigts de franchir l’en-but sur leur première action et menaient au score dès la 3ème minute (0-3). La réponse des ciel et blanc ne tardait pas : Tisseron remettait l’Aviron dans le droit chemin trois minutes plus tard (3-5). La suite de la première période, bien moins animée, se résumait à un duel de buteurs entre Willie Du Plessis et Jean Ric Lombard. Et à ce jeu-là, le Bayonnais se montrait plus efficace et permettait à son équipe de mener 14-9 à la pause. Remis en confiance par l’essai de Saubusse à la 50ème (lire plus bas), l’Aviron allait enclencher la vitesse supérieure pour dérouler. Du mouvement, des intentions et du réalisme : les ingrédients nécessaires pour ajouter trois nouvelles réalisations par Robinson, Laveau et un essai de pénalité après un bon ballon porté. Le bonus offensif en poche, Hegoak pouvait alors se mettre à retentir. Bayonne, en ce vendredi soir, a retrouvé des couleurs.

 

L’essai du match : celui de Saubusse

Alors que l’on a repris la seconde période depuis dix minutes, Jean Ric Lombard dégage le SA XV de son camp, mais ne trouve pas la touche. Julien Tisseron relance depuis ses 40 mètres. Il feinte la passe, prend l’intervalle, élimine un nouveau défenseur d’un crochet puis arrive au niveau des 22 mètres. Il ajuste alors une passe à hauteur pour Emmanuel Saubusse qui a bien suivi. Rattrapé à quelques mètres de l’en-but, il profite de son élan pour marquer le deuxième essai des Bayonnais.

Le tournant du match : En quatre minutes, Bayonne a tué le match

Menant rapidement 17-9 au retour des vestiaires, Jean Ric Lombard ramenait les siens à cinq unités à la 50ème (17-12). Moment choisi pour les Bayonnais pour accélérer le jeu. En à peine trois minutes, l’Aviron inscrivait deux essais, partis de son propre camp, pour prendre le large.17-12 à la 50ème, 29-12 à la 54ème. Bayonne a tué le match.

 

L’homme du match : Julien Tisseron

L’arrière Bayonnais, auteur du premier essai du match, acteur du second et à l’initiative du troisième, a livré une belle prestation en l’absence de Martin Bustos Moyano.

 

Les meilleurs

À Bayonne : Tisseron, Laveau, Oulai, Robinson, Beattie

À Soyaux-Angoulême : Fono, Lebas, Nicolas

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir