Colomiers éteint Montauban avec le bonus

  • Colomiers éteint Montauban avec le bonus
    Colomiers éteint Montauban avec le bonus
Publié le / Mis à jour le

Une semaine après la déception neversoise, les Columérins se sont remis la tête à l'endroit en disposant de pâles Montalbanais 34-3.

Le résumé

Choc de haut de tableau à Michel-Bendichou. Un match entre une bête blessée columérine et des Montalbanais intenables à l'extérieur depuis le début de la saison (4 victoires). Montauban démarrait la rencontre sous les meilleurs auspices. Maîtres du ballons, les protégés du duo Whiteker - Lafond ouvraient le score sur une pénalité de Clément Darbo. Le numéro 9 montalbanais venait ainsi sanctionner dix très bonnes premières minutes des visiteurs. Colomiers, piqué au vif, dans l'obligation de réagir après la terrible déconvenue subie la semaine passée face à Nevers, n'allait pas tarder à réagir. L'ouverture du score montalbanaise coïncidait avec le réveil des locaux. Les Columérins jouaient mieux, étaient plus précis et immédiatement cela leur permettait d'investir le camp montalbanais. Et, à la différence de leurs adversaires qui gâchaient énormément de munitions dans les zones de marques et en touche (que de ballons perdus!), Colomiers savait s'y montrer précis. Deux beaux essais, dont un sur la sirène par Randall Kamea récompensaient les locaux, largement devant au score à la mi-temps (21-3). La deuxième période s'est transformée en long chemin de croix pour les Montalbanais qui, s'ils ont limité le nombre de points encaissés, n'ont jamais plus été dangereux. Colomiers s'est contenté de gérer son avance, s'appuyant sur les fautes toujours aussi nombreuses des Montalbanais. Colomiers engrangeait même le bonus offensif dans les derniers instants grâce à un essai en force de Stéphane Onambélé. L'US Colomiers rugby se replace dans le trio de tête.

 

Le tournant

L'essai de Randall Kamea après la sirène de la première période. La sirène venait de rententir sur le stade Michel-Bendichou. Le score était alors de 16 à 3 et Montauban se préparait à rejoindre les vestiaires avec un débours de treize points, soit moins de deux essais transformés. Las, sur la dernière possession de la mi-temps, après une transformation rapide du jeu et un bon décalage jusqu'à l'aile de Randall Kamea, l'ailier columérin parvenait à étendre son bras pour pointer le ballon dans l'en-but. 21-3, Montauban ne s'en relèverait pas, même si Sébastian Poet échouait au moment de transformer.

 

L'essai

Stéphane Onambele est venu inscrire l'essai du bonus pour Colomiers, à la 78e minute. Un essai long à se dessiner mais qui a finalement apporté une conclusion logique à cette partie, tant la domination de Colomiers n'a souffert d'aucune contestation.

 

L'homme:  Damien Neveu

Le demi de mêlée columérin a parfaitement géré le tempo du match. Il a su mettre du pied lorsque son équipe était sur le reculoir (pas souvent, mais un peu quand même en première mi-temps) et, a contrario, n'a pas hésité à impulser de la vitesse au jeu lorsque les Columérins ont pris la mesure des Montalbanais. Son excellente prestation est à créditer d'un bel essai de filou, qui a lancé son équipe. Un match plein.

Les meilleurs

à Colomiers :  Neveu, Coll, Faleafa, Poet, Onambélé 

à Montauban : Engelbrecht, Aviata.

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir