Soyaux-Angoulême et Perpignan restent dos-à-dos

  • Soyaux-Angoulême et Perpignan restent dos-à-dos
    Soyaux-Angoulême et Perpignan restent dos-à-dos
Publié le / Mis à jour le

Comme l'an dernier,  Charentais et Catalans ne sont pas arrivés à se départager à Chanzy. Un match nul (30-30) qui ne fait pas franchement les affaires des deux équipes. Au classement, le SAXV revient à hauteur de Bayonne tandis que l'Usap recolle à Colomiers à la cinquième place.

Le résumé du match

Perpignan risque d'avoir des regrets au vu de l'entame de match et de la fin de la rencontre. Avec deux énormes occasions d'essais dans les cinq premières minutes, les Sang et Or démarraient la rencontre pied au plancher mais ne parvenaient pas à concrétiser. Il fallait attendre la 8ème minute pour voir Soyaux-Angoulême remettre les mains sur le ballon. L'artilleur maison Lucas Méret inscrivait les six premiers points de la rencontre et Perpignan fortement indiscipliné perdait tour-à-tour ses talonneurs Lam et Carbou sur cartons jaunes. À la 24ème minute, l'ancien Albigeois Lilian Perraux concrétisait la domination des siens (13-0). Il fallait une erreur d'Ayestaran (lire ci-dessous) pour que l'Usap revienne dans la partie. Un essai de Christophe André (13-14) à la 44ème permettait même à l'Usap de reprendre le score. Lucas Méret ne permettait pas aux siens de revenir en ratant sa première pénalité à la 49ème minute. Qu'importe, Soyaux-Angoulême reprenait le score à la 53ème (16-14). Le chassé-croisé se poursuivait avec une pénalité réussie par Romuald Séguy (16-17).

L'ancien ouvreur des -20 ans français faisait une grosse rentrée en délivrant une belle passe sautée pour Samuel Fauconnier à la 59ème. Perpignan comptait même jusqu'à onze points d'avance (16-27) . À l'approche des dix dernières minutes, Sébastien Laulhé inscrivait le deuxième essai du SAXV. Ric-Lombard transformait (23-27).Romuald Séguy donnait de l'air aux siens avec un drop claqué à la 72ème, 23-30. Mais l'Usap ne parvenait à tenir le score et encaissait un essai de pénalité à la fin du match (30-30).

 

Le fait du match : Soyaux-Angoulême plie mais ne rompt pas

Menés de onze points jusqu'à la 69ème minute, les joueurs de Julien Laïrle ne se sont pas laissés abattre revenant dans le match grâce un essai de leur troisième ligne Laulhé. La fin de match à leur avantage est à souligner avec une décision opiniâtre de prendre la mêlée et de ne pas prendre les trois points pour assurer le bonus défensif. Un essai de pénalité allait suivre et permettait au SA XV d'accrocher le nul.

 

L'essai du match : L'essai casquette de Deghmache à la fin de la première mi-temps

Alors que la mi-temps approchait, le demi de mêlée et capitaine du SAXV, Adrien Ayestaran voulait sortir le ballon en touche. Mais son coup de pied trouvait les bras de Jean-Bernard Pujol. L'ailier de l'Usap remontait le ballon jusqu'aux 22 mètres et Sadek Deghmache était à la conclusion après une pénalité vite jouée. Selponi transformait et permettait aux Catalans de revenir à six points à la mi-temps (13-7) et de se relancer dans le match.

 

Les meilleurs :

A Soyaux-Angoulême : Sutiashvili, Laulhé, Lescure, Sitauti, Le Guen

A Perpignan : Labouteley, André, Faleafa, Deghmache, Séguy.

Par Enzo Diaz

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir