Exploit majuscule

  • Exploit majuscule
    Exploit majuscule
Publié le / Mis à jour le

Coup parfait de Soyaux-Angoulême (12e) qui décroche sa première victoire à l’extérieur de la saison à Béziers (24-34) et ramène aussi ses premiers points en déplacement pour sortir de la zone rouge. Ridiculisés dans leur antre, comme face à Narbonne, les Biterrois, quatorzièmes, concèdent une quatrième défaite consécutive et s’enfonce dans la crise.

Résumé

A sens unique ! Les Charentais ont dominé cette rencontre de bout en bout. Maîtres de la possession, des zones de collisions et du jeu, ils ont scoré sur la majorité de leurs temps forts et n’ont donc presque aucune frayeur à la Méditerranée. Malgré un sursaut d’orgueil héraultais en fin de match et deux cartons jaunes reçus. Solidaires, très agressifs sur l’homme et roublards dans les rucks, ils ont surclassé leurs adversaires du soir dans tous les domaines. Pour décrocher un premier triomphe à l’extérieur amplement mérité. Fantomatiques, les Rouge et Bleu sont apparus totalement perdus sur le pré et dans leurs systèmes de jeu. Le collectif a sombré et chaque individualité a tenté en vain de sauver la patrie. L’ASBH a touché le fond et s’enfonce petit à petit dans la crise. A l’image de la chute vertigineuse connue l’an passé jusqu’à Noël….

Le tournant du match

Béziers rate ses entames. Fébriles dès le coup d’envoi, les Héraultais vont rater leurs deux entames de mi-temps et vont le payer au prix fort. Menés 8 à 3 après vingt minutes de jeu, ils ne doivent leur salut qu’à Thibauld Suchier, qui a cassé trois placages pour inscrire un essai. Mais l’intéressé va vite passer du statut de héros à celui de “coupable”. Au retour des vestiaires, le numéro dix rate un placage facile à l’entrée de ses vingt-deux mètres et permet à Wilson d’aller à l’essai (42e). L’ASBH est alors menée 21 à 10 et ne s’en relèvera jamais.

L’homme du match

Ikapote Fono emporte tout sur son passe. Le numéro huit d’Angoulême a réalisé une performance trois étoiles à Béziers. Impact player référence de son équipe, il a fait avancer son collectif sur chacune de ses charges, mettant la défense biterroise au supplice. Excellent également en défense, Fono a été impressionnant durant soixante-quinze minutes. L’international tongien a au passage marqué son premier essai cette saison. Quelle prestation !

Le chiffre : 141

Soit le nombre de points encaissé par Béziers lors de ses quatre derniers matchs, tous conclus par une défaite. Méconnaissables, les Biterrois semblent avoir inexplicablement jeté l’éponge. Lors de leurs deux dernières réceptions, face à Narbonne et Angoulême, ils ont pris trente-quatre points sans jamais afficher une réelle rébellion. L’ASBH a déjà concédé deux revers à domicile. La descente aux enfers se poursuit.

Les meilleurs

À Béziers : Fernandes
À Angoulême : Fono, Méret, Wilson, Le Guen, Nicolas, Lafforgue, Velten.

Par Julien Louis

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir