Le Japon surclasse les Tonga

  • Le Japon surclasse les Tonga
    Le Japon surclasse les Tonga
Publié le , mis à jour

Les Brave Blossoms n'ont pas loupé leur premier match de leur tournée européenne, en disposant facilement des Tonga (39-6), qu'ils n'avaient plus battu depuis 2011. Il s'agit de la plus grosse victoire du Japon sur les joueurs du Pacifique, dépassant celle de 1999 (44-17).

Le résumé

À Ernest-Wallon où ils auront pu profiter des installations sportives toute la semaine, les Japonais souhaitaient lancer idéalement leur tournée européenne après avoir chuté fin octobre à Yokohama contre les Australiens. Devant leurs supporters et la cohorte de journalistes japonais qui avaient fait le déplacement, les Brave Blossoms de Jamie Joseph ont soigné et réussi leur rencontre. Avec un froid réalisme et une belle efficacité dont devra se méfier le XV de France samedi prochain, les Japonais se sont appuyés sur leur grosse capacité de mouvement. Mais aussi sur des choses simples, et notamment une conquête qui a tenu la route. Le premier essai inscrit par Lemeki à la 5ème minute montrait les qualités des joueurs du Soleil Levant. L'ailier d'origine néo-zélandaise et tongienne , intercalé dans la ligne de trois-quarts, effaçait trois défenseurs pour aplatir au milieu des poteaux.

Les Tonga bien plus brouillons (multiples en-avants) n'arrivaient pas à se montrer vraiment dangereux et Takulua inscrivait six maigres petits points dans un premier acte marquée par dix dernières minutes où les Japonais enfonçaient le clou avec deux essais de Mafi et du capitaine Michael Leitch. Les joueurs de Jamie Joseph profitaient de l'infériorité numérique tongienne (carton jaune pour Leva Fifita) pour virer avec une confortable avance de 21 pts à la mi-temps (27-6). Le deuxième acte confirmait la très bonne forme des Japonais. Après avoir fait le dos rond pendant près de quinze minutes, et avoir échappé à un essai de Talakai qui dans l'en-but gâchait une grosse occasion tongienne, les coéquipiers de Tanaka inscrivaient le quatrième essai. Un doublé de Lemeki parfaitement venu à hauteur dans la ligne. À l'heure de jeu, le score était de 34-6 pour les Japonais. Le score gonflait à la 75ème avec Fukuoka qui y allait de son essai, après une feinte de passe et une accélération qui électrisait les Tongiens, dépassés. Ces derniers se mettaient même à la faute sur la même action avec un plaquage dangereux sur Fujita. Latu récoltait un carton jaune. Les Tongiens voulaient sauver leur honneur mais un écran empêchait Taina de voir son essai être accordé, laissant le dernier mot à une séduisante équipe japonaise.

L'essai du match : Le troisième essai japonais par Michael Leitch, à la 33ème

Joueur de classe de cet effectif japonais,le capitaine d'origine néo-zélandaise Michael Leitch (29 ans) a montré tout son talent. Après avoir disputé le dernier Super Rugby avec les Waikato Chiefs, le joueur des Toshiba Brave Lupus a été omniprésent dans le jeu courant non seulement mais aussi dans les tâches plus obscures. Bon dans l'alignement, décalé sur l'aile droite par moment, il s'est offert un essai à la 33ème après une avancée du numéro 8 Mafi, lui aussi très en vue. Après une passe de Tamura, Leitch déchirait le le rideau entier avec deux plaquages manqués par les Tonguiens. Le Japon prenait ses distances avec les Tonga, le score était de 24-6.

Le joueur du match : Harumichi Tatekawa

Il n'a pas marqué d'essai mais le joueur des Kubota Spears a fait preuve d'un beau discernement que ce soit en attaque ou en défense. Solide à l'impact, propre dans l'animation offensive, il s'est proposés de nombreuses fois dans la ligne. Mettant les mains dans les rucks également, il sera à surveiller samedi prochain.

 

Les meilleurs :

pour le Japon : Horie, Makabe, Himeno, Leitch, Mafi, Tatekawa, Fukuoka, Lemeki.

pour les Tonga : Fifita, Vaipulu, Hala.

 

Par Enzo Diaz

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?