Une bouffée d'oxygène pour Soyaux-Angoulême

  • Une bouffée d'oxygène pour Soyaux-Angoulême
    Une bouffée d'oxygène pour Soyaux-Angoulême
Publié le , mis à jour

Après la belle victoire obtenue à Béziers, les charentais voulaient confirmer, surtout à domicile. Ils l’ont fait mais il leur a fallu trente bonnes minutes pour rentrer dans ce match.

Début de rencontre tout à l’avantage des carcassonnais face à des angoumoisins quelque peu apathiques. Et heureusement pour les partenaires de Le Guen que les buteurs adverses n’étaient pas en verve. Tour à tour Lescamel (9è), Renaud (12è) manquaient leurs pénalités tout comme Renaud qui s’essayait au drop (15è) mais sans plus de réussite. Les charentais commençaient à réagir mais sur un ballon intercepté le capitaine Audois Ursache filait à l’essai. Lescalmel transformait (0-7, 17è). Mieux sur une nouvelle pénalité l’ouvreur carcassonnais aggravait la marque (0-10, 26è). Les hommes du duo Laïrle- Ladauge allaient enfin entrer dans la partie et Méret sur deux pénalités (35è, 38è) ramenait le score à 6-10. Score à la mi-temps d’un match joué sous une pluie incessante et qui n’a pas facilité la tâche des trente acteurs.

Mais dès la reprise, les charentais prenaient leu jeu à leur compte et suite à un gros travail du paquet d’avants, Laulhé aplatissait et Méret transformait (13-10, 44è). Lescalmel réduisait le score sur une pénalité (50è) mais Méret lui répondait (52è). Mais Carcassonne n’abdiquait pas et Lescamel sur une nouvelle pénalité remettait les deux équipes à égalité (16-16, 54è). Mais à partir de ce moment, les locaux allaient accroître leur domination, une domination concrétisée par un superbe essai de Roger que Méret transformait (23-16, 62è). Et sur une nouvelle pénalité, Méret clôturait la marque pour une victoire finale du SAXV 26-16. Une victoire méritée et ô combien importante au vu des autres résultats.

L’action du match

Le deuxième essai charentais inscrit par Antoine Roger. Le trois quart-centre lancé à pleine vitesse rentrait dans la défense, récupérait le ballon, évitait un défenseur et allait aplatir. Un essai qui n’était pas fait mais qu’il a su aller chercher permettant à sa formation de prendre le large.

Le fait du match

Les conditions climatiques qui ont rendu la pelouse très grasse et le ballon en savonnette. Cette pluie incessante a gêné les trente acteurs et ne leur a permis de développer le jeu qu’ils pratiquent habituellement.

Les meilleurs

AU SAXV : Coletta, Méret, Laforgue, Lescure, Taelega, Roger, Sclavi, El Jaï

A Carcassonne : Roidot, Lescalmel, Ursache, Renaud

Par Jean-François Chrétien

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?