Bayonne étrille Narbonne

  • Bayonne étrille Narbonne
    Bayonne étrille Narbonne
Publié le , mis à jour

Opposés à une bien pâle équipe de Narbonne, les Bayonnais ont livré un véritable récital et l'emportent sur le score de 53 à 0. Ils décrochent une deuxième victoire de suite.

Le tournant du match

Il s’est situé très tôt. Jamais de la saison, l’aviron n’a débuté un match de cette manière. Deux essais en dix minutes, quatre en première période. Et 27 à 0. Dès lors tout réussissait aux bayonnais qui faisaient cavalier seul et, pour parfaire ces quarante premières minutes, s’arc-boutaient en défense. Du jamais vu cette saison. La victoire pouvait se construire sans encombre.

La plus belle action

Elle amène le deuxième essai de l’aviron. Mêlée en faveur de Narbonne dans les dix mètres bayonnais. Les basques subtilisent le ballon et la contre-attaque se déploie. Du Plessis ouvre sur Bustos-Moyano qui cadre pour Laveau. Ce dernier remet à l’intérieur pour Robinson qui lui redonne pour un essai de 90 mètres.

L’homme du match : Martin Laveau

Il n’est peut être pas le seul à s’être mis en évidence, mais l’ailier bayonnais a été le meilleur marqueur de la soirée avec quatre essais. Il a toujours été de toutes les attaques, prenant l’initiative à chaque ballon touché. Décisif, rapide incisif, excellent en défense, il a livré un match en tous points excellents. Et même en pleine déroute à Mont-de-Marsan, il avait été le seul à surnager. Juste récompense.

Le fait du match

Jean Dauger a connu l’une sinon la plus faible affluence de la saison avec 7000 spectateurs. Et pourtant l’aviron a réalisé son plus score. Mais l’aviron paie ses contre-performances depuis le début de la saison. Avec un tel match, les supporters devraient venir bien plus nombreux contre Perpignan, l’affiche aidant aussi.

Par Edmond LATAILLADE

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?