Et Anthony Belleau sauva le navire toulonnais...

  • Et Anthony Belleau sauva le navire toulonnais...
    Et Anthony Belleau sauva le navire toulonnais...
Publié le , mis à jour

A côté de leurs pompes jusqu'à la 77e minute (où ils étaient alors menés 17-20), les Toulonnais ont une nouvelle fois pu compter sur le sang froid de leur brillant demi d'ouverture, Anthony Belleau. Tant par son animation que sa vista, le minot s'est offert un essai en solitaire (77e) et a ainsi permis au RCT de s'imposer au bout du suspens (24-20).

Résumé de la rencontre - Anthony Belleau, l'homme providentiel

Toulon a déjoué. Toulon a été bousculé. Toulon aurait pu s'incliner. Mais Toulon a finalement fini par s'imposer. Et que ce fut dur. Pris à la gorge d'entrée de jeu, les Varois seront rapidement menés (10-0, 15e) par Bath. Incapables de réagir, face à une défense bien en place, les joueurs de Fabien Galthié devront attendre la 35e minute, et un essai de Ma'a Nonu, pour réduire l'écart (7-10). Menés au retour des vestiaires (7-13), les Toulonnais afficheront un tout autre visage. Solides en mêlée depuis l'entrée de Marcel Van der Merwe (31e), les joueurs du RCT finiront même par prendre l'avantage au score (voir lueur d'espoir)... C'était sans compter sur l'insouciance (inconscience?) de Josua Tuisova (voir le coup de peur). Devants au score à la 61e (17-20), les Anglais pensaient avoir fait le plus dur... Puis François Trinh-Duc céda sa place à Anthony Belleau (73e). La suite ? Une possession dans la moitié de terrain britannique, des pick and go à quelques riens de l'en-but de Bath, et un petit jeu au pied dans le dos pour lui même d'Anthony Belleau qui permettait, au RCT, au bout du suspens, de prendre l'avantage au score (24-20). Les Anglais ne feront jamais leur retard. Toulon s'impose et prend seul la tête du groupe 5. C'est tout ce qu'il faudra retenir.

L'essai de la rencontre – Anthony Watson (15e)

Alors qu'ils avaient déjà pris l'avantage au score (13e, 3-0) sur un RCT emprunté en début de match, les Bathoniens concrétiseront leur domination et creuseront un peu plus l'écart deux minutes après l'ouverture du score. C'est Jonathan Joseph qui profitera d'un ballon de récupération pour décaler Aled Brew en bout de ligne. En un contre un face à Josua Tuisova, l'ailier anglais éliminera son vis à vis sur la vitesse et les crochets, poursuivra son effort et jouera parfaitement un deux contre un avec Anthony Watson, contre un Chris Ashton dépassé. Une action qui illustrait parfaitement les difficultés des Toulonnais à gérer les turnovers et permettait de mettre en lumière les qualités d'Aled Brew, virevoltant ce samedi.

La lueur d'espoir toulonnaise - Carton jaune de Chris Cook (50e)+ essai d'Alby Mathewson (51e)

Malmenés en première période, les Toulonnais revenaient des vestiaires avec de biens meilleures intentions. Et s'ils mettaient près de dix minutes à pilonner stérilement les vingt-deux mètres anglais, les joueurs de Fabien Galthié trouveront finalement la faille par Alby Mathewson. Réduits à quatorze après le carton jaune du demi de mêlée, Chris Cook (50e, coupable d'un anti-jeu au plus fort de la domination toulonnaise), les Bathoniens ne sauront pas défendre sur le mêlée rapidement négociée par le demi de mêlée Alby Mathewson. Rhys Priestland, tentera de revenir sur le numéro 9 all black du RCT, en vain. Pour la première fois de l'après-mdi, le RCT prenait l'avantage au score (14-13).

Le coup de peur – Et Josua Tuisova perdit la tête (61e)

Mais qu’est-il passé par la tête de Josua Tuisova ? Alors que le RCT venait péniblement de reprendre l'avantage (14-13, voir par ailleurs), que Bath se heurtait à une défense varoise bien en place et venait de trouver une touche à 5 mètres de l'en-but toulonnais, le feufollet fidjien perdit la tête. D'une touche jouée rapidement (et à une main!), alors que les vingt-neuf acteurs se replaçaient tranquillement, Tuisova mettait son arrière, Chris Ashton -ailier de formation et dont les qualités au pied sont indignes de ses qualités de vitesse – en difficulté. Dans son en-but et derrière les poteaux, l'international anglais ne trouvait pas la touche. Pire, le ballon rebondissait dans l'en-but et souriait à Jonathan Joseph. Personne n'étant replacé pour le RCT, le centre de Bath allait aplatir entre les perches. Pourtant si brillant à l'accoutumé, Josua Tuisova permettait donc à Bath de reprendre l'avantage (17-20, 61e).

Les meilleurs :

A Toulon : Bastareaud, Trinh-Duc, Manoa, Étrillard, Belleau. A Bath : Brew, Obano, Lahiff, Stooke, Joseph.

Par Pierrick ILIC-RUFFINATTI

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?