Béziers puissance cinq !

  • Béziers puissance cinq !
    Béziers puissance cinq !
Publié le / Mis à jour le

L’ASBH décoche le bonus offensif face à Grenoble (38-8) et revient à un point du sixième de ProD2, Colomiers. Un quatrième succès consécutif qui confirme le retour en forme des Biterrois en cette fin d’année. Absents, les Isérois sont passés totalement à côté de leur match.

Le match

A sens unique ! Quelle démonstration de force de Béziers qui atomise Grenoble 38-8 et décroche le bonus offensif grâce à cinq essai marqués. Emmenés par une charnière de feu et notamment un Thibauld Suchier exceptionnel, auteur d’un doublé, l’ASBH réalise son match référence cette saison. Supérieurs dans tous les secteurs de jeu, ils ont pris le large grâce à un second acte maîtrisé de bout en bout. L’ASBH démarre donc de la meilleure des manières cette phase retour, en s’offrant le scalp du second de ProD2. Méconnaissables, les Grenoblois repartent les valises pleines et confirment leur irrégularité cette saison !

Le tournant

Le carton jaune de David Mélé coûte très cher à Grenoble. Le numéro neuf isérois, exclu à la 65e minute de jeu, a précipité la chute de son équipe. En infériorité numérique, les Grenoblois vont encaisser deux essais et être définitivement décrochés au score par Béziers. Un tournant mortel pour le FCG. Là où les Biterrois ont eux parfaitement géré le jaune reçu par Puletua. A quatorze contre quinze, les Biterrois n’ont encaissé aucun point.

L’essai du match

D’entrée de jeu, Béziers marque un superbe essai par l’intermédiaire de Sabri Gmir. L’ailier tunisien est à la conclusion du premier mouvement d'envergure de son équipe. Après une bonne passe après contact de Rémi Bourdeau, le décalage est créé et Gmir décale le long de la ligne de touche Jérôme Porical venu se proposer à hauteur. L’arrière remet alors intérieur pour son ailier qui n’a plus qu’à conclure en force. Quel départ !

L’homme du match

Francisco Fernandes Moreira le “sécateur” ! Face à Grenoble, le pilier biterrois s’est démultiplié en défense pour réaliser un nombre de placages impressionnant. Généreux, l’homme ne calcule pas et se donne toujours à 200%. Propre en mêlée et précieux dans le jeu courant, il a réalisé une performance de premier plan. Très régulier, Fernandes réalise cette année sa meilleure saison sous le maillot rouge et bleu. Un combattant de la première heure et un élément de devoir sur lequel l’ASBH peut toujours se reposer. A noter aussi le match d’exception de Thibauld Suchier.

Les meilleurs

A Béziers Suchier, Blanc, Fernandes, Best, Puletua, Pinto Ferrer, Lokotui, Gmir ; à Grenoble : Visinia

Par Julien LOUIS

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir