Massy d’un pas lourd

  • Massy d’un pas lourd
    Massy d’un pas lourd
Publié le / Mis à jour le

Massy a remporté une rencontre sans grand relief en préservant sa ligne en fin de match. L'essentiel est assuré, mais que ce fut difficile. Victoire 13 à 9.

Le résumé

Massy a retrouvé le chemin du succès en préservant sa ligne en fin de match. La partie, disputée sous la pluie, a accouché d’une souris, entre ces deux équipes qui jouaient un peu leur vie. Massy avait légèrement dominé sans convaincre. Grâce à un essai rapidement inscrit, les Franciliens avaient « pris » le tableau d’affichage. Mais ils n’ont pas réussi à créer un break suffisant pour mettre Carcassonne au pas, et les joueurs de Christian Labit sont revenus à coups de pénalités. Jusqu’à se créer une occasion de l’emporter sur la dernière action. En grattant un ballon au sol, ils ont provoqué une pénalité. Ils ont trouvé une touche sur la ligne des 22 mètres de Massy. Et pendant plus de quatre minutes, ils ont harcelé la ligne des franciliens. Pick and go, action grand large, tout y est passé, jusqu’à ce que la défense de Massy leur fasse commettre un dernier en avant. On jouait la 94ème minute. Massy est passé tout prêt de la catastrophe, et Carcassonne de son premier succès l ‘extérieur.

Le tournant

Il a eu lieu à la 58ème minute de jeu. Alors que Massy n’avait pas réussi à créer un vrai break (13-3), les joueurs de Carcassonne ont bénéficié d’une pénalité à 15 mètres de leur ligne. Le demi de mêlée remplaçant Carol Raynaud a décidé de la jouer rapidement, pour une action de plus de deux minutes. Les joueurs de Carcassonne ont balayé le terrain sans perdre le ballon. Ils se sont rapprochés jusqu’à un mètre de la ligne de Massy. Mais la défense a tenu bon, et un avant a été commis sur une tentative de pick and go. Carcassonne a laissé passer sa chance de revenir à seulement quelques longueurs. Ces points manqueront en fin de partie pour l’emporter. L’essai du match Massy a passé la ligne dés le début de la rencontre à la troisième minute - le seul essai du match - sur sa « spéciale » parfaitement exécutée. Derrière un maul progressant, le troisième ligne Clément Ancely a réussi à s’extraire de l’édifice comme il en a l’habitude, pour percer plein champ sur 25 mètres. Arrivé devant l’arrière Antoine Renaud, il a fixé le dernier rempart pour envoyer son ailier Benjamin Dumas à l’essai. Simple, propre et sans bavure : les Massicois ont converti l’avantage qu’ils avaient pris dés l’entame du match.

L’homme du match

Il est souvent arrivé cette saison que la mêlée de Massy se fasse sanctionner par les arbitres - à juste raison ? - davantage que celle de leurs adversaires. Pas ce soir contre Carcassonne. Les avants de l’entraîneur Benoît Larousse se sont largement imposés dans ce secteur. Ils ont glané 3 pénalités en première mi-temps, et le pilier gauche Antoine Soave s’est particulièrement distingué. Il a fait plier à chacune de leur opposition le pilier droit de Carcassonne Mirian Burduli. Si bien que Christian Labit s’est résolu à sortir son joueur après seulement trente-deux minutes de jeu.

Par Guillaume CYPRIEN

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir