L'UBB un Bonus à minima

  • L'UBB un Bonus à minima
    L'UBB un Bonus à minima
Publié le , mis à jour

L'Union Bordeaux-Bègles a dû s'employer pour se défaire de la modeste mais courageuse équipe russe d'Enisei-Krasnoïarsk sur le score de 36 à 27.

Le match :

Avec ce bonus, l'UBB peut encore compter sur une éventuelle qualification en phase finale du Challenge au titre de meilleur 2e. Mais l'affaire ne fut pas aussi facile qu'elle l'avait été en Russie au match aller. Avec 3 essais en 1re mi-temps par l'arrière Geoffrey Cros entre les poteaux à la 9', par le jeune ailier Iban Etcheverry à la 20e après une belle percée de Ben Volavola, puis par Julien Rey à la 24', les Bordelo-béglais avaient fait une partie du boulot à la mi-temps. Les Russes avaient réussi à aplatir par leur n°11 Nepeidova. Avec 21-13 aux citrons, l'Union a dû passer la vitesse supérieure pour prendre le dessus sur ses Russes accrocheurs et sérieux. Et dés la 49' minute le 3e ligne espoir Kamicamica marquait l'essai du bonus sur une touche perdue par l'UBB et un ballon cafouillé par les Russes dans leur en-but. C'est pourtant l'Union qui allait cafouiller son rugby par la suite, encaissant un essai logique sur une 9-8 classique par Anton Rudoï, puis multipliant les mauvais choix et les pertes de balle au contact. Heureusement, Jules Gimbert rentré à la place de Gauthier Doubrère, était à la conclusion d'un beau mouvement et redonnait de l'air à son équipe. Et si Enisei parvenait encore avec un essai collectif en force à faire passer un frisson dans le dos aux joueurs bordelo-béglais (31-27), l'essai en force de Florian Dufour poussé par le pack girondins, scellait le sort du match. L'essentiel était fait. Le bonus et une victoire essentielle pour la suite de la compétition.

Le tournant :

L'essai de Jules Gimbert à la 64e minute. Le jeune demi de mêlée rentré depuis quelques minutes a fait parler sa pointe de vitesse en se trouvant au relais de Woki après un contre majeur de l'UBB sur une mêlée récupérée. L'UBB reprend un peu le large et ne sera jamais rattrapé par Enisei. Il s'agit du premier essai pour le béglais d'origine, fils du légendaire pilier droit champion de France 1991,Philippe Gimbert.

Le joueur : Ben Volavola

Le nouvel ouvreur fidjien de l'Union, Ben Volavola a su parfaitement se mêler à son équipe. Avec seulement 2 semaines pour s'adapter, l'international fidjien a su alterner jeu au large et autour du ruck. Si sa réussite face au poteau sur les transformations n'a pas été maximale, la diversité de son jeu au pied a soulagé son équipe dans des moments clés. Une bonne pioche pour les Girondins qui ont trouvé en ce joueur élégant, un remplaçant idéal à Matthieu Jalibert.

Les meilleurs joueurs :

Geoffrey Cros, Ben Volavola, Peni Ravaï

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?