Montpellier : Goosen en 2018, Fofana en 2019 ?

  • Montpellier : Goosen en 2018, Fofana en 2019 ?
    Montpellier : Goosen en 2018, Fofana en 2019 ?
Publié le , mis à jour

Grand animateur du marché l’été dernier, le MHR n’a pas fini de frapper fort pour les saisons à venir. Ainsi, ce sont deux des meilleurs centres de la planète qui pourraient à leur tour débarquer dans l’hérault lors des deux prochains exercices.

Même si le nom de Johan Goosen est moins revenu dans l’actualité récente, c’est un feuilleton qui dure depuis de longs mois. Voilà un peu plus d’un an, début décembre 2016, le trois-quarts polyvalent du Racing 92 a défrayé la chronique en cherchant à quitter à tout prix le club francilien, quelques mois seulement après un titre de champion de France et celui de meilleur joueur du Top 14. Quelques mois, surtout, après avoir prolongé son contrat jusqu’en 2020. Déterminé, Goosen avait même annoncé vouloir « arrêter sa carrière de joueur pour rentrer en Afrique du Sud, fort d’une prétendue embauche pour un rôle de directeur commercial », selon les mots du président Jacky Lorenzetti. Dès lors, le bras de fer entre les deux parties était engagé, lequel laissait la carrière du Springbok (13 sélections) au point mort. à 25 ans, Goosen s’entretient et s’entraîne pourtant, seul dans son coin, au cœur de la campagne de Bloemfontein où il vit actuellement. En parallèle, la volonté du président de Montpellier Mohed Altrad de voir le Sud-Africain renforcer l’effectif héraultais a été évoquée à plusieurs reprises. Ce dernier l’a même confirmé au micro de Canal Plus en septembre : « C’est un joueur qui m’intéresse beaucoup. [..] Sûrement pas pour cette saison, probablement pas pour la saison prochaine. » Mais, selon nos informations, Goosen pourrait bel et bien porter le maillot du MHR lors de la saison 2018-2019. C’est en tout cas le souhait de Mohed Altrad… et le droit de Johan Goosen, puisqu’après 18 mois passés hors Top 14, la LNR est à nouveau en capacité de lui octroyer une licence. Un jeu de chaises musicales serait notamment à l’origine de cette éventuelle issue. Il y a quelque temps, soucieux de recruter un élément capable d’évoluer en dix et au centre, Montpellier s’était penché sur le cas de l’Écossais Finn Russell (25 ans). Mais, alors que les contacts étaient avancés, l’intéressé a finalement choisi de rejoindre… le Racing 92, comme révélé dans ces colonnes. Du coup, les dirigeants héraultais auraient relancé la piste Goosen, avec l’intention d’accélérer les choses. Si aucun accord écrit n’aurait encore été trouvé entre les différents acteurs du dossier, la probabilité de voir Goosen porter le maillot du MHR dans quelques mois est forte. Ainsi, le grand artisan du Brennus du Racing ferait son retour en Top 14 au milieu d’une ligne de trois-quarts déjà riche de Pienaar, Cruden, Steyn, Serfontein ou Nadolo.

Clermont inquiet sur le dossier fofana

Pour autant, Mohed Altrad ne compte pas s’arrêter là dans l’optique de consolider encore son armada. Et il voit à plus long terme. Plusieurs médias ont cité un intérêt pour le trois-quarts centre international français Wesley Fofana (29 ans ; 44 sélections). Lors de sa signature dans l’Hérault en septembre 2016, Vern Cotter aurait érigé deux priorités : l’arrivée d’un ouvreur de classe internationale pour l’actuelle saison et celle de Fofana à la fin de son contrat. Pour la première, Cruden a débarqué l’été dernier. Pour la seconde, c’est un travail de longue haleine. En effet, le Clermontois est engagé jusqu’en juin 2019 avec le club auvergnat. C’est Cotter, quand il était le boss de l’ASMCA, qui l’avait lancé dans le grand bain en 2009 avant d’en faire l’un des leaders de sa ligne d’arrières les années suivantes. Depuis, le technicien néo-zélandais garde une admiration particulière pour Fofana, gravement blessé la saison passée et qui a tant manqué aux Bleus, et son président entend satisfaire sa volonté. En face, généralement en pointe sur ce genre de dossier à gérer en amont, Clermont cherche déjà à faire prolonger sa pépite et fera tout ce qui est en son pouvoir pour y parvenir. Mais, selon plusieurs sources, les décideurs auvergnats auraient compris que l’affaire est mal engagée. Certains affirment même que le club devra se faire à l’idée de voir son joueur partir dans un an et demi, au point de s’activer déjà pour combler cette hypothétique énorme perte. Pour le prochain exercice, et ainsi que nous vous l’annoncions en exclusivité il y a trois semaines, le champion de France en titre a réussi à attirer deux valeurs sûres du Super Rugby en la personne du All Black George Moala (27 ans ; 4 sélections) et de l’international samoan Tim Nanai-Williams (28 ans ; 11 sélections), lesquels peuvent évoluer au centre. Si la tendance d’un départ de Fofana à Montpellier venait à se confirmer, ce serait néanmoins un gros coup dur pour Clermont.

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?