Goze et Laporte ont rendez-vous mardi

  • Goze et Laporte ont rendez-vous mardi
    Goze et Laporte ont rendez-vous mardi
Publié le , mis à jour

Le président de la FFR et son homologue de la Ligue nationale de rugby doivent enterrer la hâche de guerre. Les clubs devraient ainsi être associés au comité de sélection.

Depuis l’élection de Bernard Laporte à la présidence de la Fédération, les relations FFR/LNR ont toujours été tendues, pour ne pas dire électriques. En témoigne l’action en justice intentée par la Ligue dans l’affaire du match reporté entre Montpellier et le Racing, la saison dernière. Sa légitimité a récemment été confirmée par le tribunal administratif de Versailles. Pourtant, l’heure semble désormais à l’apaisement entre les institutions alors que le dossier XV de France est à régler, toujours sensible, et qu’il pourrait diviser… Paul Goze a fait un geste qui n’a rien d’anecdotique en déclarant que la LNR était disposée à financer la moitiédes 200conseillers techniques que souhaite mettre en place Bernard Laporte pour développer la formation chez les amateurs. Laporte, lui, a téléphoné à Goze, ce vendredi. Les deux hommes ont pris rendez-vous pour mardi après-midi et ce sera l’occasion pour le président de la FFR d’exposer à son homologue ses propositions pour aider les Bleus, le choix final revenant au sélectionneur. Entre autres, il seraquestion de la mise en place d’un comité de sélection, composé des entraîneurs de Top 14, qui aurait un avis consultatif, avant chaque début de séquence internationale. Les deux hommes aborderont également la question de la libération des futurs adjoints de Jacques Brunel, si les clubs concernés acceptent le principe de mise à disposition lors du prochain Tournoi.

le dossier « Altrad » sur la table ?

En 2001, quand il était entraîneur du XV de France, Laporte avait déjà fait appel aux entraîneurs de clubs, mobilisés sur quelques lundis auprès des sélectionnables. Novès, Brunel et Couturas avaient participé à cette drôle d’expérience, peu concluante. L’apaisement général devrait se concrétiser avec la reprise des négociations autour de la Convention FFR/LNR et, pour ce faire, de nouvelles têtes devraient apparaître autour de la table. Et la Fédération pourrait partager de nombreuses commissions, dont celles qui concernent la désignation des arbitres. Ce serait pour elle le moyen de se prémunir des rumeurs de favoritisme qui ont pollué l’actualité ces derniers mois avec l’affaire Altrad/Laporte… Difficile d’imaginer que Paul Goze et Bernard Laporte n’aborderont pas la question du sponsor qui doit s’afficher sur le maillot tricolore… Seul en lice, le président de Montpellier, Mohed Altrad, doit être officialisé début janvier… Ce qui ne fait pas beaucoup d’heureux chez les présidents de clubs professionnels. Le sujet, particulièrement épineux, sera donc une des clés des négociations mardi…

Emmanuel Massicard
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?