Vincent Clerc : « J’ai passé un très bon moment »

  • Vincent Clerc : « J’ai passé  un très bon moment »
    Vincent Clerc : « J’ai passé un très bon moment »
Publié le , mis à jour

Pour son retour à Toulouse, et surement son dernier match à Ernest Wallon, celui qui a passé 14 ans revient sur une soirée forcément pas comme les autres

Midi Olympique : Comment analysez-vous cette rencontre qui est restée fermée jusqu’au bout ?

Vincent Clerc : Cadenassée même ! Aucune équipe n’a réussi à mettre de la vitesse dans ses sorties des rucks, donc cela a beaucoup joué devant. Un gros match défensif de notre part, mais nous avons encaissé des points sur leur point fort, et nous n’avons pas été réalistes à l’inverse des Toulousains. Et puis clairement, nous avons manqué de rapidité dans nos interventions pour les déstabiliser. Je ne sais pas si on avait les moyens d’aller chercher autre chose, mais on ne score pas assez pour l’espérer. 

L’émotion était-elle présente pour ce qui reste d’avoir été votre dernière à Ernest Wallon ?

Il y avait beaucoup d’émotion c’est vrai et dès la descente du bus. J’ai été excellemment bien accueilli par les supporters. Cela n’a pas changé. J’étais très, très heureux de pouvoir rejouer à Toulouse. Quelque part, c’était une sorte de récompense. Je sais pourquoi je fais tous ses efforts. C’était bien de pouvoir refouler cette pelouse. Le public toulousain a été «topissime», comme je l’avais connu. Merci à eux, car j’ai passé un très bon moment.

Il n’y a pas que vous qui avez été soutenu par le public ?

J’ai eu le temps d’entendre son nom scandé ! Je n’en attendais pas moins. Guy Novès est quelqu’un qui a beaucoup compté pour le club, pour la ville.

Ce n’était pas un match pour les ailiers ?

Nous voulions produire plus de jeu, mais on n’a pas su ou pu. Clairement on veut faire plus, mais on n’y arrive pas. Seulement, c’est l’un de nos matchs les plus consistant à l’extérieur et si on arrive à mettre de la vitesse dans nos initiatives, cela devrait donner quelque chose de pas trop mal. Après, je trouve que l’on fait un match propre. Ce n’est jamais aisé de venir gagner à Toulouse, alors notre bilan n’est pas trop mal. Notre défense n’a pas été mauvaise, nous n’avons pas encaissé d’essai encore une fois. Après, c’est sûr que nous devons progresser dans plusieurs secteurs pour pouvoir repartir de nos déplacements avec des victoires.

Ce point de bonus suffira-t-il à votre bonheur pour ce début d’année ?

Il y a bien longtemps que l’on ne se lâche plus au moment des fêtes de fin d’année, car les rencontres s’enchaînent ! Nous avons un gros déplacement à Brive à préparer, puis la Coupe d’Europe qui revient. Nous ne sommes qu’à la moitié du championnat et il y a encore plein de choses à vivre.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?