Soyaux-Angoulême réussit sa rentrée

  • Soyaux-Angoulême réussit sa rentrée
    Soyaux-Angoulême réussit sa rentrée
Publié le / Mis à jour le

Face à Vannes les Angoumoisins ont su se montrer patients pour empocher le gain du succès. Au terme d'un match intense les Vannetais glanent le bonus offensif en fin de rencontre.

Le bilan

Entre deux des promus de l'exercice 2016-2017 tout le monde s'attendait à un match équilibré, à l'issue incertaine. Si les Angoumoisins s'imposent sur leur pelouse de Chanzy, les Vannetais ont comme il fallait s'y attendre tenu tête aux Charentais. Sur un terrain gras, la pluie s'étant abattue à Angoulême une bonne partie de la semaine, les deux camps ont su trouver de l'alternance dans le jeu pour offrir un spectacle de qualité. Mais ce sont les Charentais qui se sont crées le plus de situation d'essai et qui s'imposent logiquement. De leur côté les Vannetais ramènent un point de bonus défensif mérité.

Le tournant

Déterminés à démarrer l'année 2018 par un succès à domicile, les Angoumoisins entrent dans le match avec le couteau entre les dents. Pourtant les Charentais doivent rapidement recomposer leur quinze de départ. Lucas Méret le buteur Angoumoisin est contraint de quitter les siens prématurément (6). En cause une blessure à la main. Le numéro 10 Charentais n'aura pas eu la moindre occasion de scorer avant sa sortie. Une pâle soirée pour Soyaux-Angoulême qui se poursuit quelques instants plus tard à l'occasion d'un deuxième coup dur. Le Fidjien Mau est à son tour contraint à une sortie rapide après un lourd choc qui l'a longtemps laissé au sol. C'est Antoine Roger qui l'a remplacé (11).

L'essai du match

Alors que la première période est à l'avantage des buteurs qui se rendent coup pour coup, le SA XV parvient à signer le premier essai du match juste avant la pause. En conclusion d'une longue séquence de jeu Halavatau permet aux siens de prendre l'avantage. Un essai bonifié par le pied de Perraux qui transforme. A la mi-temps les Charentais basculent en tête (13-9) alors que le premier acte avait été plutôt équilibré. Un essai bien construit et fondamental juste avant la mi-temps.

L'homme du match

Rapidement amené à entrer en jeu pour remplacer Méret, l'Angoumoisin Ilian Perraux a réalisé une prestation de haute volée. Non content de signer un sans-faute au pied (3 pénalités, 1 transformation) le demi-ouverture a offert le deuxième essai à son équipe (64). En héritant du cuir à quinze mètres de l'en but le joueur Charentais a percé le rideau défensif Vannetais pour aller aplatir dans l'en-but.

Les meilleurs

Soyaux-Angoulême. Perraux, Halavatau, Salawa, Lebas, Lescure.

Vannes. Moeke, De Bruin, Le Bail.

Dorian BERCHENY

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir