Comme d’habitude

  • Comme d’habitude
    Comme d’habitude
Publié le / Mis à jour le

Septième bonus offensif sur huit possible pour le MHR à domicile (39 points sur 40), qui reste invaincu dans son antre et reprend la tête du Top14 grâce au nul de la Rochelle à Oyonnax. Dominateurs en première période, les Parisiens ont baissé de régime en seconde période et repartent bredouilles de l’Altrad Stadium (28-16).

LE MATCH

Un air de déjà vu. Montpellier rate son entame, encaisse un essai d’entrée et se fait bousculer durant la majeure partie du premier acte. Sans pour autant se faire décrocher au score. En tête d’une longueur à la pause, les Héraultais vont ensuite accélérer et se détacher au score grâce à des essais de Mohamed Haouas, puis Nemani Nadolo, qui offre au MHR le bonus offensif peu après l’heure de jeu (le septième cette saison). Le succès des Cistes est scellé. Ils se contenteront ensuite de gérer la fin de match sans trop se faire peur. Du grand classique à l’Altrad Stadium

L’HOMME DU MATCH

Yvan Reilhac marque des points. Titularisé pour la seconde fois cette saison après trois mois d’absence à cause d’une blessure à la cuisse, le centre s’est montré très à son avantage face au Stade Français. Elégant balle en main, il a cassé plusieurs plaquages pour franchir deux fois la défense rose et blanche. Solide en défense, il ne s’est raté qu’une fois et a globalement sécurisé le milieu de terrain du MHR au côté de Jan Serfontein. Une association très complémentaire qui offre une nouvelle option à Vern Cotter, au poste le plus concurrentiel de son effectif.

LE TOURNANT

Benoît Paillaugue se blesse peut-être gravement. Touché à la cheville à la 73e minute, le demi de mêlée héraultais s’est tordu de douleur avant d’être évacué sur civière. Les mains sur le visage, l’intéressé semblait très inquiet. Une blessure qui tombe au pire des moments pour le MHR, qui pourrait être privé de ses trois numéros neuf (Paillaugue, Pienaar et Sanga), tous blessés, à Exeter samedi pour sa finale européenne. Seul le jeune Arthur Guigue, qui a fait sa première apparition ce soir avec les pros, est encore valide.

LE CHIFFRE 16

Le nombre hallucinant d’essais marqués par Nemani Nadolo toutes compétitions confondues cette saison. Auteur d’une réalisation face au Stade Français, le géant fidjien n’arrête plus d’impressionner. Mais où va-t-il s’arrêter ? A noter également : Charles Géli a dépassé la barre symbolique des cent matchs disputés avec Montpellier à Brive et a donc eu droit à un hommage à la fin du match.

LES MEILLEURS

A Montpellier : Reilhac, Willemse, Serfontein, Picamoles, Cruden, Paillaugue ; à Paris : Camara, Van der Merwe, Macalou, O’Connor.Par

Par Julien Louis

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir