La jeunesse n’a pas suffi

Dans un match ouvert et prolifique (10 essais), Gloucester s’impose à Armandie 45 à 24. Les Anglais, en luttent pour la première place, n’ont laissé aucune chance à des Agenais trop friables défensivement, notamment en première période.

LE MATCH

Le suspense aura duré 6 minutes. Sur leur premier ballon, et alors que les Agenais débutent cette rencontre en tenant le ballon, le centre Trinder négocie parfaitement un coup de pied par dessus la défense et met sur orbite son ailier Purly (0-7).

Les 20 premières minutes ressemblent alors à un supplice pour la jeune garde agenaise. N’arrivant pas à se dégager, ils subissent les vagues d’attaques anglaises. L’ouvreur Williams joue dans un fauteuil et alterne parfaitement entre le jeu au pied d’occupation et les lancements de jeu dans le dos avec ses trois-quarts. Menés 21-0 au bout de 17 minutes, l’Agen réagit pourtant à la 28ème par l’intermédiaire de l’expérimenté Kotze.

Encaissant un nouvel essai, les Agenais rentrent au vestiaire avec 23 points de retard (5-28).

Une seconde mi-temps de bien meilleure qualité

Comme en première mi-temps, Agen encaisse un essai dès les premières minutes. Les supporters agenais, peu nombreux ce soir, pensent alors que le match va tourner à la démonstration. C’était sans compter sur une deuxième période de bien meilleure qualité des coéquipiers de Valentin Saurs. Sadie, rentré en jeu au centre à la place de Fouyssac conclue d’abord une belle action agenaise, bien décalé par son numéro 10, Hugo Verdu. Avant que le numéro 8, Qera, passé par Gloucester avant d’arriver en France, fasse parler sa puissance et aplatisse en coin à la 56 minute (17-35). L’entrée d’Enrico Januarie a permis à Agen de mettre plus de vitesse dans le jeu. À la fin, malgré une lourde défaite (24-45), les Agenais pourront se réconforter d'avoir remporté la deuxième mi-temps (19 à 17) et d'être aller chercher un bonus offensif, pour l'honneur. L’enjeux n’était de toute façon pas le même pour les deux équipes. Si pour Gloucester, il était important de gagner avec le bonus offensif pour mettre la pression sur Pau, premier de cette poule C, il a surtout permis aux jeunes agenais de se montrer. À noter également le retour du talonneur Marc Barthomeuf après sa longue blessure au talon d'Achille.

L’ESSAI DU MATCH

On joue la 34ème minute. Sur la ligne médiane, Owen Williams effectue un petit coup de pied par dessus la défense agenaise en direction de son centre Purdy. Le numéro 13 rentre dans les 22 mètres et le jeu rebondi rapidement. Après deux temps de jeu avec les avants, Williams est de nouveau servi et l’ouvreur choisit de nouveau le jeu au pied. Cette fois ci, c’est le numéro 15 Woodward qui en est le destinataire et n’a plus qu’à aplatir dans l’en-but. L’essai du bonus offensif pour Gloucester.

LE JOUEUR

Owen Williams était partout. Rarement mis en difficulté par les montées défensives agenaise, le numéro 10 gallois a dirigé à la perfection le jeu de son équipe. Sur chaque action, il a amené de l’incertitude et tous ses choix furent les bons. Élu homme du match et décisif sur deux essais de son équipe, il est aussi auteur d’un 100 % au pied. Le joueur de 24 ans, qui n’a pas beaucoup joué depuis le début de la saison a gagné des points ce soir et sera sans doute récompensé prochainement en championnat après sa performance. 

LES MEILLEURS

À Agen : Jegerlehner, Qera, Conduché, Saurs

À Gloucester : Williams, Purdy, Trinder, Trush, Ed Slatter

Par Paul Arnould