Le SAXV n'a jamais tremblé

  • Le SAXV n'a jamais tremblé
    Le SAXV n'a jamais tremblé
Publié le

Il fallait une victoire aux angoumoisins dans l’optique du maintien. C’est fait et cerise sur le gâteau assortie du bonus offensif (32-8).

Grosse première mi-temps des angoumoisins. Même si l’engagement ils se faisaient pénaliser et encaissaient trois points sur la tentative de Munro, le reste de la période a été à leur avantage. Présents en mêlée, produisant du jeu, ils égalisaient d’abord sur une pénalité de Méret (3-3, 4è). Ensuite ils bousculaient complétement les biterrois. Et sur une de leurs nombreuses attaques, le ballon allait de main en main avant de parvenir sur l’aile à Velten qui avec ses jambes de feu inscrivait le premier essai (8-3, 11è). Et les charentais ne relâchaient pas la pression et mettaient à mal la défense héraultaise. Sur un ballon récupéré au milieu du terrain, Mau tapait un ballon à suivre. Salawa et Ayestaran se précipitaient et ce dernier aplatissait avant le dernier défenseur. Méret transformait (15-3, 26è). L’ouvreur charentais réussissait une nouvelle pénalité pour porter le score à 18-3 à la pause. Et la seconde mi-temps débutait comme avait fini la première avec une main mise des angoumoisins sur ce match. Et ils n’allaient pas tarder à concrétiser. Suite à un gros travail des avants le ballon sortait pour Ayestaran qui inscrivait son deuxième essai. Méret transformait ( 22-3, 45è). Et ce n’était pas fini. Bonus offensif en poche, le premier de la saison, les charentais poursuivaient leur cavalier seul. Sur un nouveau temps fort et plusieurs changements de jeu, le ballon parvenait à Mau qui d’une majestueuse chistera donnait à Ric qui aplatissait. Il transformait lui-même (32-3, 76è). Les biterrois sauvaient l’honneur quasiment sur la sirène par un essai de Champin en coin qui n’était pas transformé. 32-8 score final d’un match abouti de la part de charentais qui n’ont jamais tremblé.

L’action du match

C’est l’essai de Ric à la soixante-seizième minute. Les charentais bousculaient leur vis-à-vis et mettaient à mal la défense biterroise. Après plusieurs temps de jeu, le ballon finissait par sortir pour Nicolas. Passe pour Roger, qui donnait à Mau. Chistera pour Ric qui aplatissait. Du bel ouvrage.

L’homme du match

Certainement le jeune Théo Velten. Le jeune espoir charentais, tout nouveau sélectionné en équipe de France des moins de 20 ans, a fait bien de la misère aux défenseurs héraultais. Avec sa vitesse de course il a créé des brèches dans lesquelles ses partenaires se sont engouffrés. En outre il a débloqué la situation en inscrivant le premier essai.

Les meilleurs

Au SAXV : Velten, Mau, Sutiashvili, Gay, Méret, Roger, Lescure

A Béziers : Ballu, Lokotui, Champin

Par Jean-François Chretien 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?