Le Connacht déroule face à Oyonnax

  • Le Connacht déroule face à Oyonnax
    Le Connacht déroule face à Oyonnax
Publié le / Mis à jour le

Entre les Irlandais invaincus et l’équipe de l’Ain n’ayant plus rien à attendre l’écart s’est vite creusé.

Le match

Si un maigre suspens pouvait exister dans le duel entre le Connacht invaincu et Oyonnax ne comptant qu’une victoire, il n’aura duré que trois minutes, le temps pour les Irlandais de planter le décor en inscrivant deux essais par leur remuant ailier Niyl Adeolokun. Le match avait à peine débuté et déjà Oyonnax trainait un handicap de douze points que la vitesse d’exécution et l’envie des Irlandais ne lui permit pas de prétendre combler. Sans deux réactions sporadiques des joueurs de l’Ain en milieu et en fin de première période, le duel, qui s’annonçait déséquilibré, aurait pu tourner au cavalier seul. Après vingt minutes de jeu, le Connacht avait en poche le bonus offensif lui assurant la promesse de disputer son quart de finale à domicile. Les Irlandais ne s’en contentèrent pas jouant tous les ballons pour virer à la pause avec 22 points d’avance et pour terminer le match sur un compte rond de 50 à 14 en ayant inscrit sept essais.

L’homme du match

Niyl Adeolokun a sans doute inscrit l’un des essais les plus rapides du challenge européen en concluant sous les perches la première action irlandaise sur le coup d’envoi. Maisl il ne s’en est pas contenté. Deux minutes plus tard il récidivait avant de signer le triplé à la demi-heure de jeu.

Par Jean-Pierre Dunand.

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir