BAYONNE ASSURE

  • BAYONNE ASSURE
    BAYONNE ASSURE
Publié le , mis à jour

Les bayonnais n’ont pas failli dans leur remontée au classement. Quatrième match sans défaite et bonus offensif. De bon augure avant le derby.

LE FAIT DU MATCH

L’entame catastrophique de Bayonne…digne de ses matchs de début de saison. Deux pénalités manquées, un essai encaissé. Marqué sur mêlée après échappée de Radrodro, mêlée à cinq mètres concédée sur un dégagement de Bustos Moyano contré. Cinq minutes de jeu et vannes mène 7 à 0.

Mais, cette fois, ce début laborieux n’aura aucune conséquence sur la suite des événements. L’aviron marquera trois essais sur la première mi-temps. Le break sera fait.

LE TOURNANT DU MATCH

C’est l’essai de Battut qui ne donne pourtant pas l’avantage à son équipe mais qui la met en confiance. Une confiance envolée l’espace de dix minutes, les premières donc. Le deuxième ligne joue comme un troisième ligne qu’il est. A l’affût, il contre le dégagement des bretons et file à l’essai, terminant le travail en force. L’aviron déflore sa partie du tableau d’affichage. Le plus difficile. Les autres points s’enfileront et Bayonne ne sera plus rejoint.

 LE PLUS BEAU MOUVEMENT

Il faudra le trouver sur le troisième essai inscrit par les bayonnais aux portes de la mi-temps. Bustos Moyano récupère un dégagement au niveau de ses quarante mètres. Il décide de remonter le ballon. Le donne à Lacroix, lequel décale parfaitement Leiataua. Le talonneur s’échappe sur l’aile gauche. Sa longue course ne lui enlève pas sa lucidité. Il cadre le dernier défenseur et offre la balle d’essai à Fuster revenu à hauteur et qui fait l’effort d’aller entre les poteaux.

 

Par Edmond Lataillade

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?