Premières pour Jalibert et Palis

  • Premières pour Jalibert et Palis
    Premières pour Jalibert et Palis
Publié le / Mis à jour le

Deux novices (Jalibert, Palis) et six survivants (Poirot, Guirado, Slimani, Vahaamahina, Macalou, Thomas) attendus, jeudi à 9h30, le nouveau sélectionneur Jacques Brunel va livrer son premier XV de départ

Une composition d’équipe forcément très attendue qui marquera concrètement sa prise de fonction, pour un premier match d’ouverture du Tournoi des 6 Nations périlleux face à l’Irlande au Stade de France. Du coup, cette semaine, chaque entraînement avec opposition était l’occasion pour le Gersois de tester une ou plusieurs options. Ainsi l’hypothèse Vakatawa au centre a été travaillée mais ne devrait pas être retenue. Brunel compte associer à Lamerat, de retour, le Rochelais Doumayrou. Ce dernier, décevant à l’automne dernier pour ses deux premières sélections face aux Blacks et aux Boks, a été ménagé en fin de semaine et durant le week-end en raison d’une petite alerte musculaire à la cuisse. Toutefois le staff des Bleus envisage de l’associer en deuxième centre afin d’alimenter en ballons les flèches Thomas et Vakatawa ou Palis. Le Castrais a impressionné son monde au cours de cette première semaine de préparation. Notamment samedi matin, lors de l’opposition dirigée par l’arbitre Jérôme Garcès. Très bon sur les ballons hauts, il a aussi démontré de vraies qualités de vitesse de course et de relance. Avec celle annoncée de Matthieu Jalibert, il s’agira des deux seules nouveautés d’un XV de départ qui sera une combinaison des hommes en forme du moment (Iturria, Macalou, Camara, Machenaud, Thomas) et d’une certaine expérience du niveau international (Vahaamahina, Gourdon ou Lamerat). Sur le banc, Antoine Dupont devrait être préféré à Baptiste Serin (qui a été victime de problèmes gastriques en fin de semaine dernière), et Christopher Tolofua au Bordelais Adrien Pélissié débarqué au CNR de Marcoussis ce dimanche. à noter que le Top 14 faisant relâche durant quinze jours, le Groupe France restera à 32 joueurs pour la préparation du match face à l’Irlande mais aussi celui de l’Ecosse de la semaine d’après.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir