Brunel : "On n'est pas très loin"

  • Brunel : "On n'est pas très loin"
    Brunel : "On n'est pas très loin"
Publié le , mis à jour

Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel a préféré positiver après la nouvelle défaite concédée, dimanche en Ecosse (26-32) lors de la 2ème journée du 6 Nations.

Vous meniez jusqu'aux vingt dernières minutes. Comment avez-vous laissé échapper le fil du match ?

Jacques Brunel : L'indiscipline nous coûte cher. On a pris sept ou huit pénalités en deuxième période, dont cinq ou six dans les vingt dernières minutes. Ces fautes nous ont fait perdre le contrôle du match, ont permis aux Ecossais de revenir au score avant de passer devant.

Cette défaite est-elle plus dur à encaisser que celle contre l'Irlande samedi dernier en toute fin de match (13-15) ?

J.B. : Non. Celle de samedi dernier était un peu plus cruelle et moins méritée. cette fois, nos propres erreurs nous coûtent la victoire. L'Ecosse a su renverser la partie sur le dernier quart d'heure. Ils l'ont gagné, mais nous l'avons aussi perdu, par notre indiscipline.

Vous venez de concéder votre deuxième défaite en deux matches depuis votre arrivée fin décembre. Cela vous conduit-il à revoir votre analyse sur le chantier qui vous attend ?

J.B. : Non. Je veux retenir le positif de ces deux rencontres: on a été en mesure de les faire basculer. On connaissait la valeur de l'Ecosse, ses performances depuis deux-trois ans. On avait montré qu'on pouvait rivaliser. Il faut retenir ça. Pour le moment, il manque un petit quelque chose, mais je pense qu'on n'est pas très loin.

Propos recueillis en conférence de presse

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Emmanuel Massicard
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?