Neuf changements pour préparer l'Italie

Jacques Brunel a communiqué la liste du groupe France qui se réunira ce vendredi à Aix-en-Provence. Le sélectionneur a effectué neuf changements. Teddy Thomas, auteur de trois essais lors des deux premiers matchs, ne sera pas là.

Jacques Brunel a décidé de prendre ses responsabilités après l'épisode écossais. Le sélectionneur tricolore a effectué neuf changements au sein de son groupe qui se réunira ce vendredi à Aix-en-Provence pour préparer le troisième match du Tournoi des 6 Nations face à l'Italie (le vendredi 23 février à Marseille). 

Le communiqué est sans équivoque : "Le sélectionneur-manageur de l’équipe de France a décidé d’exclure de cette liste les joueurs qui sont sortis après la défaite en Ecosse. Par ce comportement inapproprié, ils n’ont pas respecté leur statut de joueur international et les devoirs qui en découlent." Un choix qui condamne notamment le seul marqueur des Bleus depuis le début de la compétition à savoir l'ailier du Racing 92 Teddy Thomas (trois essais). Ils sont neuf au total à payer la deuxième défaite française dans ce Tournoi et pour certains cette troisième mi-temps à Edimbourg avec les auditions par la police écossaise : Louis Picamoles, Sekou Macalou, Félix Lambey, Arthur Iturria, Rémi Lamerat, Anthony Belleau, Jonathan Danty et Alexandre Lapandry (ce dernier quitte le groupe sur un plan sportif puisque le staff veut s'appuyer sur trois talonneurs).

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Ainsi, le demi d'ouverture de Toulon François Trinh-Duc fait son retour à la place de son coéquipier en club. Les retours de Mathieu Bastareaud et Camille Chat, présents tous les deux dans la première liste de Jacques Brunel, étaient plus attendus. Les autres "nouveaux" sont Gaël Fickou, Rémy Grosso, Romain Taofifenua, Mathieu Babillot, Kelian Galletier et enfin Bernard Le Roux, qui devrait couvrir le poste de deuxième ligne.

Les trois-quarts : Serin (UBB), Machenaud (Racing 92), Couilloud (Lyon), Beauxis (Lyon), Trinh-Duc (Toulon), Doumayrou (La Rochelle), Bastareaud (Toulon), Chavancy (Racing 92), Fickou (Toulouse), Fall (Montpellier), Vakatawa (Racing 92), Grosso (Clermont), Bonneval (Toulon), Palis (Castres).

Les avants : Chat (Racing 92), Guirado (Toulon, capitaine), Pélissié (UBB), Priso (La Rochelle), Ben Arous (Racing 92), Poirot (UBB), Slimani (Clermont), Gomes Sa (Racing 92), Vahaamahina (Clermont), R. Taofifenua (Toulon), Gabrillagues (Stade français), Le Roux (Racing 92), Babillot (Castres), Camara (Montpellier), Tauleigne (UBB), Galletier (Montpellier), Lauret (Racing 92).

Réactions

Commentaires

Pour ma part quand le comportement est négatif quand les matchs se perdent les uns derrière les autres je n'ai pas envie de sortir ,surtout aller faire le beau et chercher une fois de plus l'humiliation dans un pub ,la punition serait sérieuse plus d'équipe de France pour ces gars là car ils représentent un pays et doivent avoir une conduite exemplaire .