Béziers passe la sixième !

  • Béziers passe la sixième !
    Béziers passe la sixième !
Publié le

Béziers s’impose 44 à 31 face à une équipe très joueuse de Massy et double Colomiers au classement. Les Héraultais sont sixièmes et sont donc pour la première fois virtuellement qualifiés pour les phases finales.

LE MATCH

Huit essais marqués (quatre de chaque côté) pour un festival offensif haletant. Les attaques de Béziers et Massy s’en sont données à cœur joie pour offrir un spectacle plaisant aux spectateurs de la Méditerranée. Plus disciplinés et réalistes les locaux s’imposent logiquement et conservent leur invincibilité à domicile. Les Massicois pourront regretter longtemps leur mauvaise gestion des moments cruciaux dans cette rencontre. 

L’ESSAI DU MATCH

Un lancement de jeu maîtrisé derrière mêlée qui amène un essai marqué en première main. De ses trente mètres, le demi de mêlée Julien Blanc sert Jordan Puletua. Le centre relance, navigue et alerte Jérôme Porical dans le placage. L’arrière trouve lui sur un pas Mourad Touizni le long de la ligne de touche qui lui redonne la balle instantanément. Le numéro neuf Blanc se présente alors dans un timing parfait, s’empare du ballon et accélère pour marquer in fine un essai sans opposition. Un super mouvement qui surprend une défense massicoise trop naïve.

LE TOURNANT DU MATCH

Un mauvais coup de pied de dégagement d’un trois-quart massicois offre un ballon de turnover mortel aux Biterrois. Nous sommes alors à la 53e minute de jeu et les visiteurs mènent alors 24 à 16 et semblent contrôler le match. Mais suite à cette mauvaise réalisation les Héraultais vont inscrire un essai éclaire en contre et se relancer totalement. Ils reviennent à un point de Massy et vont même les dépasser deux minutes plus tard… Suite au carton jaune du talonneur Acosta, qui laisse ses partenaires à quatorze. Imité quelques temps après par Chellat. Trop, c’est trop ! En l’espace d’un court instant, Massy vient de laisser le match lui échapper.

L’HOMME DU MATCH

“Mourad, Mourad, Mourad…” Le public biterrois ne s’y est pas trompé en scandant le nom de son protégé. Auteur d’un doublé et d’une performance de haut vol, Mourad Touizni a éclaboussé cette rencontre de son talent. Présent dans tous les bons coups, très actif et disponible, il a constamment pesé offensivement. Et s’est battu comme un mort de faim en défense. Quel match du petit ailier de poche !

LES MEILLEURS

A Béziers : Touizni, Puletua, Best, Suchier, Blanc, Maamry, Marco Pena ; A Massy : Grimoldby, Sella, Mendes, Rabut

Par Julien Louis

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?