Bayonne à l’arraché

  • Bayonne à l’arraché
    Bayonne à l’arraché
Publié le

Les bayonnais ont eu toutes les peines du monde à s’imposer face à de valeureux aurillacois. Ils gardent l’espoir.

Le fait du match

L’entame encore laborieuse de Bayonne. Pourtant, les basques réussissent leur entrée en matière en remontant le premier ballon. Mais les ennuis vont commencer quand ils choisiront la touche sur une pénalité bien placée. Ils perdent le ballon et Aurillac investit le camp bayonnais et obtient une pénalité que transforme Petitjean. La malchance continue pour les basques. Une passe au pied au millimètre de Du Plessis à l’adresse de Laveau fait croire à l’essai. En voulant aller au milieu des poteaux l’ailier met le pied en touche d’en-but. Il faudra attendre la 25 e minute pour que Bayonne prenne la tête grâce à un essai de Du Plessis.

Le tournant du match

Totalement dominés en mêlée, les bayonnais ont pris le dessus sur un ballon porté à un quart de la fin. Une pénalité réussie s’en est suivie puis l’essai de Laveau. malgré un retour des aurillacois, Bayonne conserve le gain du match.

Le plus beau mouvement

C’est celui qui a amené le premier essai bayonnais. Thiéry s’engouffre dans la ligne et remet à Van Lill au cordeau. Le troisième ligne poursuit le mouvement et, en force, s’enfonce dans la défense. Le ballon gicle pour une attaque où la justesse et la rapidité des passes mettent Muscarditz dans l’intervalle. Du Plessis, dernier servi, va à l'essai.

Par Edmond Lataillade

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?