En 20 minutes Biarritz coule Narbonne

  • En 20 minutes Biarritz coule Narbonne
    En 20 minutes Biarritz coule Narbonne
Publié le , mis à jour

Dans une rencontre une nouvelle fois capitale pour le maintien, le RCNM a eu un passage à vide fatal durant les 20 minutes qui précèdent la mi-temps. Malgré une belle réaction, les Audois font un pas de plus vers la fédéral et s'inclinent à domicile 26-54. Le BO repart avec 5 points.

Le match :

Sous un brouillard à couper au couteau, les deux équipes mettent en place un round d'observation. Les ouvreurs tentent de pousser l'adversaire à la faute en faisant disparaître le ballon dans le ciel audois, par l'intermédiaire de grandes chandelles. À ce jeu-là, les joueurs se rendent la pareille. Les premières différences se font grâce à la mêlée biarrote qui progresse à chaque introduction. Les visiteurs prennent le score et ce malgré le carton jaune contre Ximun Lucu. 3-9 après 20 minutes de jeu.

Privé de ballons, les Narbonnais vont craquer une première fois sur un exploit individuel en bout de ligne d'Hamdaoui. Ce premier essai sera le début d'une longue série. La défense des Orange va s’effriter au fil des minutes, offrant des espaces aux Basques dès que ces derniers écartent un ballon. Lucu (24e), Dachary (34e), Guiry (37e), Bungaroo (40e) vont chacun précipiter les locaux dans leur chute. Sans ballon, et avec un grand nombre de plaquages manqués, difficile d’espérer mieux qu'un trou d'air qui n'a rien de sévère. Le retours aux vestiaires se fera sous les sifflés, d'un parc des sports et de l'Amitié qui n'a plus rien d'amical. 3-42

Aux retours des vestiaires, les Audois reviennent avec l'envie et le mordant qui leur faisait défaut. Mais il ne faudra que 4 minutes pour que Delai récupère le ballon pour inscrire un essai de 60 mètres. Augmentant la marque à 3-49. Mais le RCNM ne rend pas les armes. La réaction du centre Ravuetaki et du pilier Feao, permet aux locaux de franchir enfin le premier rideau basque. Les essais de Toevalu (58e), Lima (61e), puis Cazes (67e) redonnent espoir à toute une ville. Revenue à 24-49, la lanterne rouge veut priver son adversaire du bonus. Mais une deuxième interception de Delai met un terme au débat. Dans un match un peu fou, le BO s'impose 24-56 et repart avec le bonus.

Le joueur : José Lima

En tout début de match, c'est lui qui fait un énorme retour sur un Kylan Hamdaoui qui évoluait dans une autre classe ce soir-là. Même s'il ne fait que retarder l'échéance, le portugais a montré un état d'esprit irréprochable. En seconde période, c'est lui, en compagnie de son binôme Ravuetaki au centre qui sonne la révolte. Il est récompensé à l'heure de jeu par un essai.

Les meilleurs :

À Narbonne : Lima, Ravuetaki, Nova

À Biarritz : Hamdaoui, Bernard, Delai.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?