des renforts si précieux

  • des renforts si précieux
    des renforts si précieux
Publié le , mis à jour

Après avoir été frappées par un grand nombre de blessures, les différentes équipes ont enregistré cette semaine des retours. Tour d’horizon de ceux-ci. 

De mémoire d’amateur, on avait rarement vu les équipes composant le Tournoi aussi diminuées au moment de commencer la compétition. Des hécatombes qui s’expliquaient en grande partie par la tournée des Lions britanniques en Nouvelle-Zélande où les heureux élus ont laissé beaucoup d’énergie et de santé. Ajoutez à cela le bilan humain du XV de France, lourdement touché par des blessures et le Tournoi ressemble subitement au bal des éclopés. Juste avant la troisième journée, les sélectionneurs ont toutefois reçu quelques bonnes nouvelles venant de leurs staffs médicaux.

écosse Nel et Fagerson opérationnels, Richie Gray proche

En écosse, le sélectionneur Greg Townsend a dû pousser un grand soupir de soulagement en apprenant les retours de ses deux piliers droits WP Nel et Zander Fagerson, qui seront aptes à affronter l’Angleterre à Murrayfield. Les écossais pourraient également enregistrer le retour du deuxième ligne Richie Gray, frère aîné de Jonny, qui se remet d’une petite déchirure au mollet. Au sujet de ce dernier, Townsend déclarait ceci en fin de semaine dernière : « Nous saurons dans le week-end si Richie pourra reprendre pleinement l’entraînement avec nous ou non la semaine prochaine. » En revanche, Townsend ne pourra compter sur son talonneur Fraser Brown, qui se remet toujours d’une commotion cérébrale.

Irlande retours de furlong, Henderson et Ryan, saison finie pour henshaw

En Irlande, Joe Schmidt a appris avec bonheur les retours de trois joueurs importants dans son effectif : ceux de l’excellent droitier Tadhg Furlong et des deuxième ligne Iain Henderson et James Ryan, qui seront tous opérationnels pour le choc face au pays de Galles. Furlong s’est remis d’une petite déchirure à la cuisse qui l’avait contraint à quitter ses partenaires après seulement quelques minutes contre l’Irlande. « Il s’est bien entraîné la semaine dernière, il a couru à 75 % de sa vitesse maximale », a déclaré Joe Schmidt qui a bon espoir de voir le pilier du Leinster prendre part à la reprise de l’entraînement ce mardi. Et même si Furlong ne débute pas, le sélectionneur pourra s’appuyer sur son puissant remplaçant Andrew Porter, auteur d’une performance remarquée face à l’Italie. En revanche, le technicien néo-zélandais a aussi confirmé la fin de saison de son centre Robbie Henshaw : « Nous le redoutions, mais Robbie va devoir se faire opérer de l’épaule. Il aura besoin de trois à quatre mois pour revenir. » 

Angleterre un entraînement devant 10 000 supporters

Côté anglais, le flanker des Wasps James Haskell, dont l’avenir sportif passionne tout le pays (lire en page 33), a réintégré le groupe après avoir purgé ses quatre semaines de suspension pour un plaquage dangereux en championnat. À noter que les Anglais se sont entraînés vendredi dernier dans leur somptueux stade de Twickenham devant 10 000 supporters. Opération de communication ou pas, le sélectionneur Eddie Jones avait préparé une séance dont Haskell a dit qu’elle fut « la plus dure » de sa carrière. 

Italie neuf joueurs laissés à disposition des clubs

L’Italie ne déplore pas un grand nombre de blessés, bien au contraire. La semaine dernière, le sélectionneur Conor O’Shea a même choisi de mettre à la disposition de leurs clubs pas moins de neuf joueurs afin qu’ils conservent le rythme de la compétition : Biagi, Bisegni, Reed, Fabiani, Giammarioli et Mbanda ont donc affronté le Connacht avec les Zebre, tandis que McKinley, Pasquali et Titian se sont mesurés à Newport dimanche soir. 

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?