Aurillac s'impose face à Dax logiquement

  • Aurillac s'impose face à Dax logiquement
    Aurillac s'impose face à Dax logiquement
Publié le

Les Cantaliens ont dominé sans partage les deux tiers du match. Mais trop d'absences sur les turn over ont permis aux Dacquois de s'accrocher.

Les Aurillacois démarrent le match pied au plancher avec une domination sans partage et une pression de tous les instants. Joris Segonds profite des fautes adverses pour ouvrir le score dès la 5' et remet ça à la 9'. Plus fort en mêlée et en touche – trois ballons volés en un quart d'heure, Segonds en remet une couche à la 17' (9-0) avant que ses coéquipiers n'inscrivent le premier essai de la partie, fort logiquement. Après plusieurs temps de jeu et un beau travail des gros au près, c'est Boisset qui feinte tout le monde et part à dame. Avec la transformation de Segonds, Aurillac mène facilement à la 22'. Et on se dit que la soirée va être longue pour les Landais quand Delonca voit jaune (26') pour fautes répétées au sol. Au contraire ! Arc-bouts dans leur en-but sur une nouvelle offensive aurillacoise, ils récupèrent le ballon sur un en avant et relance depuis l'en-but. Plutôt que de jeter au loin, ils relancent au large... et sa paye. Cent mètres plus loin, c'est l'arrière Pierre Justes qui vient valider cette magnifique initiative. Revenus à 9 points du Stade (16-7), Dax va faire perdre le fil de la rencontre aux locaux pourtant en supériorité. Le pied de Berchesi vise juste à la 39' (16-10), juste après que le talon aurillacois Nicolas Catanzano eut été prié de rejoindre le banc pour dix minutes (37'). À la sirène, Segonds remet trois points de plus (19-10) et Koliavu se fait prendre par la patrouille Noirot et rejoint le banc.

Au retour des vestiaires, nouvel essai pour Aurillac par Utu Maninoa, transformé par Segonds (26-10). Derrière, il enquille une nouvelle pénalité et donne 19 longueurs à Aurillac. Dans une seconde période plus débridée, Aurillac va asseoir son avantage avec un troisième essai de Waqaliva, transformé par Segonds (72e). On se prend alors à rêver d bonus offensif à Aurillac, mais une nouvelle fois, et malgré l'indiscipline des Dacquois, les locaux auront des absences en défense qui vont leur coûter cher. Justes ira une deuxième fois à dame sur un ballon de récupération rondement mené (75e) avant qu'Alcalde vienne lui-aussi inscrire un troisième essai sur un nouveau contre. 36-24 au final avec deux fois trente minutes très intéressantes et deux fins de périodes frustrantes.

L'essai du match :

On joue la 28e minute. Aurillac mène 16 à 0 et continue sa pression dans le camp des Dacquois. Une nouvelle offensive les propulsent à quelques centimètres d'un deuxième essai... quand le ballon est perdu sur un en avant. Bien qu'en infériorité suite au jaune de Delonca, les Dacquois relancent de leur en but. Deux passes au large puis une sautée, Dax remonte 100 mètres et c'est Pierre Justes qui va conclure une magnifique et gonflée initiative.

 

Par Jean-Marc Authié

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?