Perpignan frappe très fort à Montauban

  • Perpignan frappe très fort à Montauban
    Perpignan frappe très fort à Montauban
Publié le , mis à jour

Alors qu'elle était menée de douze points à la 50ème, l'Usap a réussi à renverser la vapeur en s'imposant grâce à un essai inscrit par Enzo Selponi dans les derniers instants instants de la rencontre (20-22). L'Usap conforte sa première place et s'envole en tête du classement. Incroyable !

Le match

C'est un véritable duel entre poids lourds qui était programmé sur la pelouse d' un Sapiac copieusement rempli ce samedi. Et la rencontre a accouché d'un superbe mano-a-mano entre le leader catalan au coup d'envoi, et son dauphin montalbanais. Du rythme d'entrée, des intentions de jeu, de grosses défenses comme sur le plaquage anesthésiant délivré par les deux troisième ligne noir et vert Vaotoa et Munoz sur le centre de l'Usap Jens Torfs à la 13ème minute : les deux équipes se sont rendus coup pour coup. Montauban démarrait tambour battant avec une première attaque tranchante de Lilo qui tapait un coup de pied à suivre dès la 2ème minute. Jérôme Bosviel commettait un en-avant. Pendant les vingt minutes qui suivirent, Perpignan ne se laissait toutefois pas refroidir par ce début de match. À l'aise en mêlée fermée et dans le jeu de relance à l'image de celle initiée par Mathieu Acebes et Jean-Bernard Pujol dans leurs propres 22, les Usapistes étaient bien décidés à relever le gant. Montauban en difficulté en touche (trois lancers perdus en 25 minutes) voyait les Catalans se rapprocher dangereusement de leur ligne à la 20ème minute. Sur une faute en mêlée fermée, Selponi avait l'occasion d'ouvrir le score mais le buteur perpignanais loupait la mire. Quatre minutes plus tard, Montauban perdait le ballon en touche sur ses 5 mètres après une superbe touche trouvée par Selponi. L'attaque catalane faisait mouche avec un coup de pied de l'ancien joueur de Montpellier pour le belge Jens Torfs (0-5).

La réplique montalbanaise ne se faisait pas attendre avec un ballon perdu par l'Usap sur le coup de pied de renvoi. L'avancée montalbanaise avec Chaput à la baguette se concrétisait par un essai de Stéphane Munoz, en verve. Bosviel transformait à la 29ème (7-5). Perpignan reprenait le score dans la foulée grâce à sa mêlée (7-8). Les derniers instants du premier acte étaient à l'avantage des Sapiacains, porté par un Jérémy Chaput en feu. Le ballon rebondissait dans les 22 catalans sur l'aile de Pierre Klur qui effaçait son vis-à-vis en le crochetant pour marquer un essai. M.Mallet signalait un en-avant de passe de Jérôme Bosviel. Ce dernier convertissait toutefois une deuxième pénalité (10-8). 

Le deuxième acte démarrait avec énormément d'intensité. Mais l'Usap se montrait aussi plus imprécise alors que Montauban s'appuyait sur le coup de pied précis de Jérôme Bosviel. Sur la touche Perpignan enchaînait les pick and go et le ballon sortait pour Enzo Selponi. L'ouvreur catalan se faisait contrer sur son coup de pied par Fortunel et Tupuola ramassait le ballon pour aller derrière la ligne (17-8 avec la transformation de Bosviel). Chaput se faisait une nouvelle fois la belle à la 47ème et Montauban rerentrait dans les 22 sang et or. L'Usap se mettait encore à la faute. Une offrande pour Bosviel qui donnait un léger matelas d'avance aux siens (20-8). Perpignan ne se montrait pas résigné. À la 53ème il s'en fallait de peu pour que Mamea Lemalu capte proprement un ballon de Eru Shahn et mette le feu dans la défense tarn-et-garonnaise. Cinq minutes plus tard, Selponi ajustait une superbe transversale pour Mathieu Acébès (20-15)(lire l'essai du match).

La rencontre se tendait un peu plus à l'aube du dernier quart d'heure. Montauban récupérait une première pénalité en mêlée fermée à la 67ème minute à 50 mètres des perches catalanes. Vent dans le dos, Jérôme Bosviel ratait son premier coup de pied. À la 75ème minute, sur une percée d'Enzo Selponi , Pierrick Esclauze se mettait à la faute avec un plaquage haut et recevait un carton jaune. Mais Perpignan ne savait pas en profiter en perdant le ballon dans le camp montalbanais d'un sixième en-avant. Venait le moment fatidique. Bosviel trouvait le poteau à la 78ème à 47 mètres des perches sur une pénalité. L'occasion d'une dernière relance usapiste. L'occasion d'une dernière chevauchée fantastique de près de 80 mètres. Montauban se mettait à la faute et Sadek Deghmache jouait rapidement. Le ballon vivait dans les mains catalanes et Enzo Selponi trouvait l'intervalle et l'ouverture après la contre-attaque. Alors que la sirène avait retenti depuis quelques instants. Le demi d'ouverture transformait son essai. Un essai fatal pour un succès des Sang et Or (20-22) qui n'avait plus gagné à Sapiac depuis dix ans. Pour Montauban, le scénario est cruel. Il s'agit de la deuxième défaite consécutive de Montauban. Les Tarn-et-Garonnais voient Mont-de-Marsan revenir à deux points.

 

L'essai du match : L'essai de Mathieu Acébès à la 59ème minute

Auteurs d'un début de deuxième mi-temps difficile, les Catalans n'ont pas baissé les bras. Alors qu'ils comptaient un retard de douze points (20-8), les Sang et Or décidaient de réagir. À la 59ème minute, Enzo Selponi capable du pire avec son coup de pied contré à la 43ème, montrait qu'il était aussi capable du meilleur. Après une touche de Carbou à 6m de l'en-but montalbanais, le maul se structurait autour de Brazo puis Eru. À sa sortie, le numéro 10 catalan Selponi tapait très fort au pied en diagonale. Mathieu Acébès captait et aplatissait sous les yeux de Jérôme Bosviel . La transformation permettait aux Catalans de revenir à 20-15 et d'y croire.

 

L'homme du match :  Enzo Selponi

En délicatesse dans ses coups de pied en première période, contré à la 44ème, ce qui amena le deuxième essai de Montauban, l'ouvreur est le sauveur de l'Usap sur ce match. Son essai à la 81ème et sa transformation ont offert la victoire aux siens. Il avait déjà permis à Mathieu Acébès de relancer l'Usap à la 59ème.

 

Les meilleurs 

à Montauban : Sousa, Munoz, Domenech, Chaput, Tupuola, Lilo, Bosviel.

à Perpignan : Mailau, Eru, Brazo, Mamea Lemalu, Selponi, Acebes, Cocagi, Torfs.

 

Par Enzo Diaz 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?