Pas de détails !

  • Pas de détails !
    Pas de détails !
Publié le / Mis à jour le

Les bleuets ont marché sur leurs homologues italiens. Leur tournoi est, pour le moment, une réussite totale.

Ce match disputé au pays de la race charolaise s’est avéré une démonstration de force et de puissance du XV de France. Il a été supérieur physiquement et tactiquement. La cavalerie tricolore a fait parler la poudre avec 9 essais inscrits sur les 12. Mais surtout c’est dès le début de la rencontre les bleus ont pris à la gorge les transalpins acculés en défense et qui qui ne sont pas parvenus à dresser des barbelés pour endiguer les attaques françaises.
Avec des trois quarts percutants et des ailiers virevoltants (un doublé pour l’arrière Cordin et un triplé pour Etcheverry), un demi de mêlée très joueur (Carbonel) et qui a pris l’intervalle à plusieurs reprises. Des avants dominateurs dans les rares phases d’affrontement. C’est assez rare pour être souligné, la première mêlée a été jouée seulement en deuxième mi-temps ! Il y avait de toutes évidence une classe d’écart entre les deux équipes et juste avant la mi-temps, le score de 45 à 0 a quelque peu fâché les Italiens qui ont échangé quelques gifles avec les « gros » du pack. Les jeunes italiens ont fait illusion les 3 premières minutes du match en tentant de s’installer dans le camp français mais très vite, ils se sont fait contrer et ont été mis sur le reculoir toute la première mi-temps. Ils sont revenus avec de meilleure intention en seconde période et l’entrée en jeu de Batista y a été pour beaucoup. Ils ont sauvé l’honneur par deux essais marqués quasiment coup sur coup.

Par Alain Bollery

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir