• En pleine croissance
    En pleine croissance
Publié le / Modifié le
Féminines

Les Dijonnaises espèrent le maintien en Fédérale 1

Promues en Fédérale 1, les Gazelles de Dijon espèrent se maintenir avec un groupe jeune. L’objectif est d’engranger une expérience précieuse pour la saison prochaine.

Hier, face à Paris 15, les Gazelles pouvaient faire un grand pas vers le maintien en Fédérale 1. Brillamment promues après une demi-finale de Fédérale 2, perdue contre Vitry. Mais pour cela, il leur fallait retrouver la victoire et la recette pour gagner un match. Après un bon début de saison, marqué par trois victoires lors des quatre premières journées, les Dijonnaises ont perdu le fil, après une défaite à Nancy (0-17) le 26 novembre. « Les joueuses n’avaient pas joué ensemble, regrette le président, Didier Foulont. Elles ne s’attendaient pas forcément à perdre un match… »
Ensuite, entre les blessées, la perte de confiance et les éléments contraires, comme cette neige tombée lors du déplacement à Pontarlier, pour un match rejoué quelques dimanches plus tard, les Gazelles ont souvent perdu de peu, malgré de bonnes performances, comme le démontre ce bonus défensif décroché à Illkirch, deuxième de la poule. « Normalement, il n’y aura qu’une seule descente, rappelle le dirigeant. L’objectif est de terminer cinquième. Ce serait catastrophique de descendre. »

21 ans de moyenne d’âge

Club important du rugby féminin depuis sa création en 2001, avec plusieurs titres de champion de France dans son armoire à trophées, Dijon est ambitieux à terme. Encadré par quelques joueuses d’expérience, le groupe est très jeune, avec une moyenne d’âge de 21 ans. Et il peut s’appuyer sur un bon réservoir. Les vingt-sept cadettes évoluent à XV, dans la même poule que LaValette, Lyon, Sassenage-FCG, ou encore Lyon Métropole, un beau plateau ! « Nous sommes au niveau, nous manquons juste un peu d’expérience », souffle le dirigeant, qui espère voir la progression continuer la saison prochaine.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir