PROVENCE FAIT UN GRAND PAS !

En s’imposant face à Albi sur le fil dans un match âpre et indécis (24-21), les Aixois se sont rapprochés encore un peu plus du Pro D2.

Au moment de débuter la rencontre, la pression était sur les épaules aixoises car le leader avait pour obligation de s’imposer pour maintenir son rang et se rapprocher du Graal encore un peu plus. D’où ce début de match manqué où l’on a pu voir des Albigeois très entreprenants et efficaces pour prendre le tableau d’affichage. Mais finalement, sans se précipiter, en reprenant son jeu et son rythme, les partenaires de Cédric Béal ont su inverser la tendance au fil des minutes. Surtout en deuxième période où le jeu s’est déplacé dans le camp tarnais. « On ne pense pas pour l’instant au Pro D2, souligne l’ailier provençal Thibaut Zambelli, on va d’abord savourer cette victoire très importante dans l’optique de la montée car cela a été très difficile. On savait que ce match allait être ardu, Albi a mis les ingrédients qu’il fallait pour nous contrer et faire leur match. Cette équipe a été très agressive mais on a su rester calmes, prendre les points quand il fallait et maintenant, il faut passer à Tarbes. Mais, pour l’heure, on ne s’emballe pas, on est très content de cette victoire très importante pour rester leader et faire la course en tête. Et donc nous sommes contents d’être sortis victorieux d’un tel match âpre et tendu. »

Un groupe solidaire

Effectivement, côté aixois, tout n’a pas été parfait mais l’opposition albigeoise a été à la hauteur et le staff technique regrettait ces erreurs en touche car Provence Rugby n’était pas coutumier du fait cette saison et il leur aura fallu être solidaires jusqu’au bout pour ramener une nouvelle victoire dans leur escarcelle. « Dans ce genre de match, une victoire constitue une vraie satisfaction, martelait l’entraîneur aixois, Patrick Pezery, même si tout n’a pas été parfait, il y a des choses à revoir. Et je regrette notamment notre entame de match manqué et on a dû toujours courir après le score et Albi a toujours été dans la rencontre et on a dû lutter jusqu’au bout. Mais je trouve que notre touche n’a pas été bonne et ce, pour la première fois de la saison. Cela dit, on s’est remobilisés sur des choses importantes sur notre jeu et on a dû batailler ferme jusqu’à la fin. Mais, bon, cette victoire est très importante pour la suite et c’est une vraie satisfaction pour avoir maintenu ce résultat positif jusqu’à la fin ! » Désormais à quatre journées du verdict, Provence Rugby est plus que jamais lancé vers son objectif de début de saison, à savoir retrouver le Pro D2 deux ans après l’avoir quitté. Ce succès, même s’il est étriqué, valide également tout le travail d’un groupe, d’une équipe qui n’a rien lâché depuis septembre dernier. Bien ancrés dans leur fauteuil de leader, on voit mal comment ces Aixois pourraient « craquer » si près du but même si l’humilité reste encore de mise dans le camp provençal. « C’était un gros match de cette poule élite avec de l’intensité, du combat, on l’a gagné certes mais maintenant, il faut terminer le travail et rien n’est encore fait puisqu’il nous reste trois matchs. Et Thibaut Zambelli a raison, on ne pense pas encore au Pro D2. Il faut rester concentrés jusqu’au bout ! » Le deuxième ligne Jérôme Mondoulet avait parfaitement résumé l’état d’esprit de Provence Rugby dans cette dernière ligne droite. Une grosse dose de sérénité sans excès de confiance.

 

Par Denis Gigho