Retour satisfaisant

  • Retour satisfaisant
    Retour satisfaisant
Publié le , mis à jour

Corse. Après une saison à VII, les Corses sont de retour à XV et font mieux que tenir leur rang dans une poule très concurrentielle.

Les Ponettes ne se montrent pas uniquement dans les tribunes. Actives à Furiani lors du match entre l’équipe de France féminine et son homologue italienne, les joueuses corses le sont tout autant, sinon plus, sur les terrains. Après une parenthèse à VII la saison dernière, les Ponettes sont de retour à XV cette saison, en Fédérale 2, dans une poule relevée, avec Marseille, le RCT ou encore Nîmes. « La saison dernière, nous avions un effectif quantitativement suffisamment important mais pas assez élevé en qualité, explique Henri Bonino, entraîneur de l’équipe depuis 2012, associé à Romain Geronimi. Nous avions deux équipes, l’une avec un objectif de résultats, l’autre avec comme objectif de formation. » Le challenge a été gagnant. Alors que beaucoup d’équipes se lançant à XV peinent à être compétitives, les Ponettes tiennent bien leur rang en Fédérale 2. Quatrièmes seulement de leur poule, elles ont enchaîné plusieurs succès frustrants. À Ampuis (12-17), elles perdent à la dernière minute en encaissant un essai sur interception. À Nîmes, dominatrices en mêlée, elles ont vu leur adversaire demandée des mêlées simulées. Leur réserve n’a pour l’instant rien donné. « Ça me dérange que notre adversaire l’ait fait alors que ses joueuses de première ligne étaient encore sur le terrain », regrette le coach.

Avenir incertain

Si les progrès sont palpables, l’avenir est toujours incertain. Balagne est le club support du rassemblement corse. Et depuis trois ans, l’équipe s’entraîne le vendredi, sur un terrain de foot à Vescovato, situé au sud de Bastia. De nombreuses joueuses doivent composer avec de nombreuses heures de route pour s’entraîner. « Quoiqu’il arrive, nous sommes satisfaits de notre saison, reconnaît Henri Bonino. Mais cela reste fragile. Nous avons du mal à travailler avec les écoles et à trouver une relève. » L’axe de travail est tout trouvé.

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?