Biarritz fait le job

  • Biarritz fait le job
    Biarritz fait le job
Publié le , mis à jour

Après un gros début de match, les Biarrots se sont un peu endormis avant de tuer la rencontre dans les 20 dernières minutes pour l’emporter 38-16.

Une fois n’est pas coutume, il ne fallait pas arriver en retard ce soir à Aguiléra. Habitué des grosses entames, le BO ouvrait le score dès la troisième minute avec un essai d’Uwa Tawalo sur un exploit personnel. Les rouge et blanc récidivaient huit minutes plus tard par Delai sur une longue séquence. Le panneau d’affichage indiquait alors un score de 14-3, laissant penser que nous partions sur une rencontre à sens unique. D’autant plus que, dans la foulée, Dachary y allait de sa réalisation personnelle (21-3, 21e). Le break, déjà fait, provoquait un petit relâchement chez les rouge et blanc. Aurillac en profitait, mettait le BO à deux reprises à la faute, coup sur coup, et obtenait une pénalité. Ils réduisaient la marque (21-6, 25e) grâce à la botte de Thomas Salles, puis revenaient dans la partie après l’essai de Jean Philippe Cassan (21e-13, 33e). Très indisciplinés (8 pénalités concédées dans le premier acte), les locaux étaient réduits à 14 après un carton jaune à l’encontre de Leatigaga et une nouvelle réalisation de Salles de 40 mètres permettait au Stade Aurillacois de n’être plus mené que de cinq points à la pause (21-16).

Les deux formations revenaient timidement des vestiaires. Des imprécisions, de nombreuses mêlées à refaire et la rencontre tombait peu à peu dans un faux rythme. Avant qu’Uwa Tawalo, encore lui, ne soit à la conclusion d’un mouvement en bout de ligne pour réveiller Aguiléra (26-16, 57e). Cette fois, le break était bel et bien fait et les coéquipiers de Bertrand Guiry ajoutaient deux nouveaux essais par Lévi et Delai pour assurer la victoire bonifiée 38-16.

L’essai : Delai au bout de la longue séquence

On joue depuis dix minutes à Biarritz et Aurillac vient d’inscrire ses premiers points dans le match. Le coup d’envoi de Pierre Bernard est récupéré par le BO. Une grosse séquence se met alors en place et les Biarrots s’approchent des 22 mètres Cantalous. Pierre Bernard ajuste une passe sautée pour Felipe Manu. Le troisième ligne centre Biarrot résiste à la défense adverse, reste debout et remet à Delai en pivot. Le centre Fidjien prend l’intervalle, crochète McPhee et file aplatir après une phase de jeu d’1min20.

Le tournant : Le second essai de Tawalo

Alors qu’Aurillac a fait son retour juste avant la pause, les Cantalous peuvent encore espérer ramener quelque chose de ce déplacement. Les visiteurs malmènent le BO en mêlée, mais le retour de Leatigaga après son carton jaune stabilise le pack Biarrot. Puis Tawalo y va de son doublé pour mettre définitivement les siens à l’abri.

L’homme : Adriu Delai

Positionné au centre pour la quatrième fois de la saison, le Fidjien a inscrit un doublé ce soir. Casseur de placage et redoutable attaquant, il a grandement participé à la victoire de son équipe et n’est pas passé loin du coup de chapeau à la 71e (en manquant de peu une interception) et à la 77e (après un raid en solitaire sur une percée d’Hamdaoui ponctuée par un ballon tombé). 

Les meilleurs

À Biarritz : Leatigaga, Bastien, Manu, Tawalo, Delai, Dachary, Hamdaoui

À Aurillac : Nostadt, Roussel, Valentin, Salles, Gaveau

Par Pablo Ordas

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?