Trois tests chez les Blacks

  • Trois tests chez les Blacks
    Trois tests chez les Blacks
Publié le / Mis à jour le

Le XV de France se rendra en Nouvelle-Zélande au mois de juin prochain avec les Barbarians pour cinq matchs de très haut niveau.

Trois tests-matchs contre les doubles champions du monde All Blacks pour les Bleus, plus deux matchs contre deux des cinq formations locales de Super Rugby pour les Barbarians. Le menu proposé à la grosse quarantaine de joueurs français qui s’envoleront en tournée au mois de juin prochain vers la Nouvelle-Zélande s’annonce copieux. Seulement, le Tournoi des 6 Nations et ses enseignements ont généré quelques promesses et dimanche soir au moment de dire au revoir à ses joueurs, Jacques Brunel était presque impatient de se projeter sur le périple au pays du long nuage blanc. D’ailleurs, il en sera question dès ce lundi lors de la réunion plénière qui se tiendra au CNR, entre les entraîneurs du Top 14 et ceux du XV de France. Brunel devrait emmener dans ses bagages en Nouvelle-Zélande un, deux ou trois managers de club. Plusieurs noms circulent déjà, comme ceux de Laurent Labit ou Franck Azéma.

Pour le moment, les seules dates officielles sont les trois oppositions entre le XV de France et les All Blacks. Guirado et ses partenaires les affronteront à l’Eden Park d’Auckland le 9 juin, au Westpac Stadium de Wellington le 16 juin et, pour finir, à Dunedin le 23 juin. La délégation française devrait partir en trois vagues. Un premier groupe qui ne concernera que le XV de France devrait s’envoler après les demi-finales de Top 14. Les finalistes retenus avec les Bleus, partiront au lendemain de la finale et n’arriveront que le mardi en Nouvelle-Zélande, ils devraient donc être exempts du premier test. Enfin, les Barbarians, qui souhaitent être au plus près des Bleus pour servir de « réserve » mais aussi piocher parmi les joueurs non retenus pour les tests, débarqueront en Nouvelle-Zélande juste après le premier match d’Auckland. Leur programme, qui doit être établi par la fédération néo-zélandaise, n’est pas encore finalisé même si le principe de deux matchs contre des provinces du Super Rugby est acté. Concernant le staff des Bleus, Julien Bonnaire et Jean-Baptiste Elissalde vont se tourner sur la préparation de la tournée avec Jacques Brunel alors que, normalement, Sébastien Bruno doit vivre la fin de la saison avec son club, le LOU, avant d’être intégré à 100 % à partir du mois de juin. Concernant les Barbarians, le staff sera issu du Top 14, Jacques Brunel aura son mot à dire en concertation avec Thomas Lombard et Denis Charvet, les deux chevilles ouvrières de « Baa-baas ». 

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir