• Nouvelle formule
    Nouvelle formule
Publié le / Modifié le
Fédérale 3

Nouvelle formule

Tournoi de Tournon-Tain: Premier de sa poule en Fédérale 3, le club, réputé pour son tournoi jeune organisé le 1er mai, a décidé de changer de formule et de revenir au rugby à VII.

Dimanche prochain, Tournon-Tain leader de sa poule va recevoir son dauphin, le champion de France Honneur, Saint-Marcellin. Ce match de gala va lancer une fin de saison que le club espère réussie. Outre l’accession en Fédérale 2, qui serait la juste récompense de deux saisons accomplie en championnat, il s’est lancé dans un nouveau défi. Depuis plus de quarante ans, il organise le premier mai un tournoi devenu une institution avec le temps. Réunissant les écoles de rugby, il a rassemblé jusqu’à 2500 enfants en 2009, un record. à chaque fois un parrain de choix était présent pour remettre les trophées aux équipes vainqueurs. Du premier récipiendaire de la « passe en or », Patrice Lagisquet, au dernier, Guy Novès, en passant par Sébastien Chabal, le parrain du tournoi, et d’autres grands noms, de Morgan Parra, Julien Bonnaire à Vincent Clerc, en passant par Serge Blanco, le seul à ne pas être venu chercher sa récompense. Cette saison encore, le lauréat jouit d’une belle aura. On nous a fait jurer le secret mais on peut assurer qu’il présente beau. Il inaugurera une nouvelle formule, qui renoue avec le tournoi original, consacré au départ au rugby à VII.

« Au départ, nous étions le principal tournoi à VII senior avec celui de Saint-Jean-de-Luz, rappelle le président, Frédéric Gélibert. Des équipes internationales participaient. Puis, avec le professionnalisme, cela a été de plus en plus dur d’avoir des équipes. Nous nous sommes orientés vers les jeunes. »Avec le succès que l’on sait. Mais la formule touchait ses limites. Et les évolutions fédérales ont fait perdre sa singularité au tournoi.

« Déjà, les jeunes jouent tous maintenant pendant la saison selon le règlement du rugby digest, justifie le dirigeant. Nous ne voulions pas forcément faire comme tout le monde. Et notre tournoi était gagné par la championnite. Et il ne faut pas oublier que beaucoup de mamans qui regardent le rugby à la télé n’ont pas envie de mettre leur enfant au rugby… »

Le club a alors décidé de revenir aux origines du tournoi. Le jeu sera divisé en deux. D’un côté, des équipes de moins de 14 ans disputeront un tournoi de rugby à 7. Une cinquantaine d’équipes est attendue. Lyon, Clermont, Valence-Romans, Aubenas ont déjà donné leur accord.« Nous voulons relancer le VII chez les jeunes. Nous aurons peut-être moins de participants, mais nous comptons attirer plus de spectateurs. C’est une année expérimentale. Si nous sommes autorisés à le faire, nous élargirons aux moins de 10 et moins de 12 la saison prochaine. »

De l’autre, dans l’optique de séduire et d’ouvrir la discipline, un tournoi de rugby à toucher, ouvert à tous, sera disputé en parallèle. Il reste à savoir si cette formule, qui débutera le lundi 30 avril au soir, par un tournoi de rugby à toucher réunissant les partenaires rencontrera le succès. Le club espère réunir, a minima, un millier de participants, toutes catégories confondues. « C’est nouveau, je ne sais donc pas ce que ça va donner. Tout comme je ne sais pas si nous parviendrons à monter. Une équipe première se construit, sans mettre en péril le club. Quoiqu’il arrive, je ne tomberai pas dans la démesure sur le plan financier ».

Par Sébastien Fiatte

Réagir