• Il faudra s'en satisfaire
    Il faudra s'en satisfaire
Publié le / Modifié le
Pro D2

Il faudra s'en satisfaire

Les Montalbanais ont assuré l'essentiel en venant à bout de Massy. Mais face à la jeunesse essonnienne, rien ne fut facile.

Résumé

Le match s'est réellement décanté en deuxième période. Massy, qui avait procédé à dix changements pour ce déplacement en terres montalbanaises, a eu le mérite de proposer beaucoup de jeu et a longtemps gêné montauban. Il faut dire que la défaite de Dax contre Béziers jeudi soir a considérablement libéré les esprits essonniens puisque les joueurs de Didier Faugeron étaient assurés de leur maintien avant le coup d'envoi. Du coup, Massy et sa jeunesse se sont fait plaisir, en multipliant les attaques bien senties. Il a fallu, une fois de plus, une défense hors pairs des Sapiacains pour que le pied de Clément Darbo permette à Montauban de prendre 3 points d'avance. 3-0, un score de football qui allait rester affiché jusqu'à la toute fin de la première période et une série de mêlées sous les poteaux essonniens. Supérieurs dans ce secteur, Montauban insistait sur cette phase de jeu pour obtenir un essai de pénalité et mener 10 à 0. Dans la foulée, alors que la sirène avait retenti, Maxime Mathy se lançait dans une tentative d'attaque au lieu d'aller en touche. Isolé, il permettait aux Massicois d'inscrire leurs premiers points sur pénalité.
La deuxième période était clairement à l'avantage de Montauban, plus puissant et dont le banc a fait mal à Massy. Ces derniers ont tout de même obtenu un essai de pénalité sur un en-avant volontaire de Amédée Domenech qui annihilait une occasion franche d'essai. Malgré deux réalisations supplémentaires par Taleta Tupuola et Jérémy Chaput, les Montalbanais échouaient dans leur quête du bonus. Rien de dramatique, l'essentiel était de gagner pour contenir un éventuel retour de Mont-de-Marsan.

Le tournant

Le carton jaune de Benjamin Dumas. Alors que le score était de 10 à 10, l'ailier massicois Benjamin Dumas écopait d'un carton jaune. En laissant son équipe en infériorité numérique, il a permis à Montauban de prendre l'ascendant et d'inscrire huit points, dont un essai de Jérémy Chaput.

L'essai

La merveille de Jérémy Chaput. À peine entré en jeu, le demi de mêlée a fini dans l'en-but massicois au terme d'une action absolument magnifique où les trois-quarts tarn-et-garonnais ont fait montre de toutes leurs qualités techniques. La course louvoyante de la part de Jérémy Chaput pour cadre le dernier défenseur était aussi un modèle du genre.

L'homme

Taleta Tupuola. Quelle puissance. Précieux dans les duels et en défense où il est un redoutable maillon de la chaîne, Taleta Tupuola brille par sa puissance de feu en attaque. Il faut toujours deux ou trois défenseurs adverse pour le stopper. Il fut encore auteur d'un essai en force assez improbable.

Les meilleurs

À montauban, Tupuola, Darbo, Chaput, Caisso, Klur
À Massy, Sella, David, Roussarie.

Par David Bourniquel

midi olympique
Réagir