L’USAP en route vers une demie à domicile

  • L’USAP en route vers une demie à domicile
    L’USAP en route vers une demie à domicile
Publié le / Mis à jour le

Dans un match spectaculaire, les Catalans se sont imposés face à Soyaux- Angoulême pour le compte de la 28e journée de PRO D2 (37-14). Avec ce succès, les Perpignanais s’ouvrent le chemin d’une demi-finale dans leur antre d’Aimé Giral.

Le résumé

Pluie d’essais à Aimé Giral ! Dès la 2e minute de jeu, Perpignan ouvre le score sur pénalité par l’intermédiaire d’Enzo Selponi en face des poteaux (3-0). La réaction de Soyaux- Angoulème ne se fait pas attendre. Le coup de pied de Guillaume Laforgue surprend la défense catalane et trouve Salawa pour le premier essai des Angoumoisins. Un essai transformé par Lombard (3-7). Les joueurs de l’USAP ne sont pas rentrés dans le match avec un manque d’agressivité flagrant. Sans complexe, Soyaux propose du jeu en repartant constamment de leur 22 mètres. Mais à force de trop jouer, les Charentais se font punir. A la 14e minute, Pujol résiste à trois plaquages pour finir en coin. Selponi rate la transformation (8-7). 4 minutes plus tard, l’ailier perpignanais récidive. Intenable sur son aile, il dépose Lombard grâce à ses cannes de feu. Les Sang et Or prennent clairement le dessus sur leur adversaire du jour. Trop pénalisé, Soyaux-Angoulème concède deux nouveaux essais d’Acebes et de Cocagi. A la mi-temps, Perpignan tient le bonus offensif. Au retour des vestiaires, les coéquipiers d’Ecochard se font cueillir à froid. Lombard, l’arrière charentais, parvient à inscrire le deuxième essai de son équipe après une passe sautée de Laforgue (25-14). La réponse des locaux est immédiate. Lemalu, le troisième ligne perpignanais, s’échappe du ruck pour aplatir sous les poteaux (32-14). Dans une seconde mi-temps brouillonne, les Perpignanais marquent le dernier essai de la rencontre par Eru pour s’assurer le bonus offensif (37-14). Avec cette victoire bonifiée, l’USAP conforte sa première place et est bien partie pour jouer une demi-finale à Aimé Giral.

L'action

Difficile à dire tellement il y a eu de beaux essais sur la pelouse d’Aimé Giral ce soir. Mais le deuxième essai de Jean Bernard Pujol est tout simplement magnifique. On joue la 18e minute de jeu. Suite à un turnover, Matthieu Acebes est trouvé sur le long de la ligne. Il repique dans l’axe pour servir Pujol. L’ailier, formé au Stade Toulousain, sort les cannes pour déposer deux joueurs Angoumoisins. Un véritable exploit personnel du Catalan pour s’offrir son deuxième essai personnel.

L’homme du match

Lemalu était partout ! Le troisième ligne catalan a livré un match plein. Redoutable en attaque, il a emmené l’essai de Cocagi suite à une percée pleine axe en résistant à quatre plaquages. En deuxième mi-temps, il s’est offert un essai pour conclure son match parfait. Il est indispensable dans cette équipe de l’USAP et sera précieux pour les échéances à venir.

Les meilleurs

A Perpignan : Lemalu, Faleafa, Pujol
A Soyaux – Angoulême : Lombard, Sitauti

Lucas Meirinho

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir