Entame gagnante pour Colomiers

  • Entame gagnante pour Colomiers
    Entame gagnante pour Colomiers
Publié le

Mené (22-0), le BO est parvenu à arracher le bonus défensif.

Le résumé

Après une minute de silence respectée à la mémoire des victimes de Trèbes et Carcassonne, Columérins et Biarritz sont vite rentrés dans le vif du sujet. Après cinq minutes de jeu, la colombe a déployé ses ailes pour déflorer le score par Damien Neveu (5-0). Mis en confiance par cette première banderille, les Columérins enfonçaient un peu plus le clou par une double pénalité de Maxime Lafage offrant un (11-0) au tableau d’affichage. Biarritz n’avait qu’une solution celle de courir après le score. De la pression columérine, le BO n’a jamais pu s’en défaire. Une minute avant la pause, la situation s’est compliquée pour les Basques. Sur une excellente offensive columérine, le puissant Voretamaya concluait en bout de ligne (16-0). Biarritz allait-il réagir à la reprise ?

Après quelques minutes, le BO n’avait pas résolu son problème. Indisciplinés, les Basques ont été sanctionnés par la botte de Maxime Lafage. A la cinquantième, le tableau d’affichage n’était pas flatteur (22-0) pour le visiteur biarrot. Avant l’heure de jeu, Biarritz a retrouvé le jeu qu’il affectionne. Le puissant Manu a fragilisé la défense columérine. Puis à cinq minutes du terme, Delai a relancé l’intérêt de cette fin de rencontre (22-14). A deux minutes du terme, Maxime Lucu a arraché le point du bonus défensif. Dans l’ensemble, le Bo ramène un point important.

Le tournant du match

L’essai à une minute de la pause, de l’ailier columérin, Voretamaya a pesé dans la balance. A ce moment de la partie, l’écart a commencé à se creuser (16-0). La mission devenait impossible pour le BO.

Les hommes du match

La charnière columérine, Neveu-Lafage a bien animé le jeu. Le pied de Maxime a été également précieux.

Les joueurs

Beco, Voretamaya, Bézian, Pérez, Manu, Delai, Sikeli.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?